La Parole s’accomplit aujourd’hui

Un sourire, un regard, un signe : « Je te reconnais, cheminons ensemble, pour trois stations de métro... ou un projet ».

Aujourd’hui, au jour dit. Ce jour-là est le présent, ici et maintenant. Juste dans cet instant précis se vit l’éternité. Ni hier ni demain. Ni regrets ni projets. Est-il possible de vivre ainsi ou est-ce utopique ?

Les regrets d’hier permettent parfois de « tirer les leçons » des actions passées et ainsi d’éviter de renouveler ce qui a pu causer du tort, à nous-même ou à l’autre… Les projets sont signe de confiance en la Vie. Comment vivre mieux ce présent et être plus conscients de nos actes ?

Notre comportement a une incidence non seulement sur notre propre vie, mais aussi sur la vie d’autrui, sur la nature, sur nos relations familiales, professionnelles, sociales et associatives.

Monte Olivetto Toscane     ©fc
Monte Olivetto Toscane ©fc

Si aujourd’hui je décidais de soigner cette relation-là : de soi à soi, de soi à l’autre, dans une plus grande conscience, plus d’égards, plus de bienveillance… Cela permettrait-il d’accueillir chacun avec ses différences, de l’accepter pleinement et de s’accepter soi-même plus facilement ? Nous sommes de pauvres humains en quête de mieux-être, souvent mécontents de ce que nous sommes et donc mécontents de cet autre qui, dans un effet miroir, nous renvoie notre part d’ombre, celle que nous rejetons, que nous ne voulons pas voir.

Accueillir cet aujourd’hui et s’autoriser à être porteur d’amour ici et maintenant est-ce possible ? Un sourire, un regard, un signe : « Je te reconnais, cheminons ensemble, pour trois stations de métro… ou un projet ».

Gisèle Carrer

Billet du dimanche 31 janvier 2016

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.