©fc

La presse et nous

©fc
©fc

Fin août, le journal Le Monde titrait en première page : « Une partie de l’Église catholique choisit de dialoguer avec le FN ». Bien sûr, je m’alarme et m’empresse de lire la suite pour en savoir un peu plus : le sous-titre indique que ce sont les représentants d’un diocèse qui ont invité une élue du FN à participer à un débat ; alors, on peut déjà relativiser l’événement quand on sait qu’il y a 93 diocèses en France et que cette initiative concerne une poignée de chrétiens.

Dans la continuité du texte d’Alain Cabantous (lettre d’info du 8 septembre sur le site de Saint-Merry), je m’insurge aussi contre ce titre tendancieux qui fait le jeu de l’extrême droite et qui fausse à l’envi la réalité des faits en laissant croire que de nombreux chrétiens se tournent vers le FN.

Le philosophe Emmanuel Mounier (1905-1950) qualifie cette façon de faire de « péché contre la personne » en manipulant sa perception et en l’enfermant dans le conformisme et une pensée toute faite avec des titres à sensation.

La protestation est évidente mais insuffisante pour entendre ce que dit la réalité de la situation : des chrétiens sont séduits par les idées de l’extrême droite.

Face à ces discours démagogiques, comment pouvons-nous résister et rester vigilants pour nous approcher au plus près du message de l’Évangile ?

Et vous, comment exercez-vous votre liberté de penser devant les médias ?

Sabine Morin

billet du dimanche 8 novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.