« La vie spirituelle en paroisse » : des témoignages sur Saint-Merry, dans Christus

La vie spirituelle chrétienne est-elle individuelle ? communautaire ? Si elle est vécue en communauté, c'est en communauté monastique certes, mais qu'en est-il en paroisse ? Comment se relie-t-elle à notre vie quotidienne ? Si on suit la direction de l'Evangile, est-ce une préoccupation datée qui doit s'oublier pour l'action ou une source vitale qui dynamise l'action ? Sans chercher à répondre à ces questions, sans dogmatisme, sans avoir fait de choix significatif et excluant, la revue Christus a fait s'exprimer quelques lieux où ces choix sont... vécus.

La revue Christus et ce dernier numéro consacré à ce thème

Christus ( https://www.revue-christus.com) a sollicité divers témoins pour  consacrer un numéro à  la vie spirituelle dans les paroisses. Nous avons répondu par un article collectif, sous forme d’un témoignage «L’Evangile dans la ville».
« Depuis plus de 60 ans, Christus, revue animée par des Jésuites, accompagne celles et ceux qui cherchent à vivre la rencontre quotidienne avec le Christ, au travers de chacun des actes de leur vie, y compris les plus élémentaires, dans la lignée de la spiritualité ignatienne, celle du Pape François.»
Ce numéro trimestriel d’avril 2019 traite sur 127 pages de la vie spirituelle en paroisse.
Il est varié : 13 hommes et femmes y ont collaboré, concernant la paroisse Saint-Maurice à Lille, les sœurs du Carmel Saint-Joseph impliquées dans la paroisse Saint-Benoit Val d’Erau près de Montpellier, la paroisse Saint-Ferréol à Marseille, et « votre » Saint-Merry.
Ces témoignages côtoient les prises de parole de membres du clergé et de laïcs aux activités et charismes divers.

L’article concernant Saint-Merry a été initié dans le cadre des petits déj’com, ouverts à tous et animés par Anne René-Bazin et Laurent Bellin.
Trois témoins impliqués à Saint-Merry ont accepté de rédiger cet article sous forme, non d’une communication   impliquant toute la communauté  à propos de ce qui se vit au CPHB, mais sous la forme du témoignage demandé par la rédaction de Christus.

 

Un témoignage  commun fait pour susciter  d’autres  communications

Certes, ces personnes ont mis par écrit leurs  avis, mais cette parole construite  à trois appelle à bien d’autres paroles, soit celles qui traduiront vos réactions et compléments dont notre Lettre  et notre site de saint-Merry pourraient se faire l’écho, soit d’autres initiatives extérieures pour faire connaitre nos vécus à St Merry, via d’autres médias (articles dans des revues, prises de parole en radios, lors de soirées débat, etc.). Faites de même…

La rédaction de la Revue nous demande de ne pas publier le texte complet de l’article ; nous pouvons par contre vous le mettre à disposition sur simple demande.

En voici donc le plan :
– Saint-Merry, un centre pastoral, une communauté plurielle ;
– des activités pour soutenir et nourrir notre spiritualité ;
– faire communauté avec des demandes diversifiées ;
– des célébrations, des mots pour dire Dieu ;
– la présence au monde, sortir vers la Ville ;
– une organisation pour vivre la fraternité et la coresponsabilité ;
– mais cette vie communautaire n’est pas exempte de conflits, de crispations, de difficultés qui sont autant d’opportunités pour approfondir notre recherche spirituelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.