L’arrivée de la jeune génération

Dimanche dernier, fête de la Pentecôte, tous les participants à la célébration ont fait le même constat : il y avait beaucoup de jeunes dans notre assemblée. Ce constat confirme ce que nous voyons depuis plusieurs mois : à Saint-Merry, il y a de plus en plus de jeunes qui participent à nos eucharisties. Un signe pour une communauté qui met au cœur de sa foi l’accueil de la nouveauté. De Daniel Duigou
©fc
©fc

Dimanche dernier, fête de la Pentecôte, tous les participants à la célébration ont fait le même constat : il y avait beaucoup de jeunes dans notre assemblée. Ce constat confirme ce que nous voyons depuis plusieurs mois : à St Merry, il y a de plus en plus de jeunes qui participent à nos eucharisties. Un signe pour une communauté qui met au cœur de sa foi l’accueil de la nouveauté d’un monde en pleine création. Lors des célébrations, les jeunes se sentent de plus en plus « chez eux » ou « dans une communauté qui rejoint leur sensibilité et leur recherche, qui donne le droit à la différence », dans une soif de « comprendre le monde », de lui « donner du sens » et de s’y sentir « libre ».

Plusieurs initiatives et projets vont dans ce sens.

Jeudi dernier, en soirée, un « Happy Hour » a rassemblé pour la première fois une vingtaine de jeunes venus dire ce qu’ils attendaient de St Merry : un espace où se rencontrer et où parler de la foi, un dialogue intergénérationnel, une Église qui donne la liberté de prendre des initiatives pour inventer une nouvelle liturgie de la vie.

Ce sont ces mêmes jeunes qui ont décidé de préparer la célébration du dimanche 14 juin.

En projet, d’autres « Happy Hour », d’autres soirées pendant lesquelles l’église resterait ouverte aux passants, mais, surtout, l’organisation dans un an d’une Nuit Sacrée qui rassemblerait des jeunes de différentes religions pour une expression musicale qui accueillerait les différentes sensibilités.

Et pourquoi pas, dernier projet envisagé, un bivouac de 10 jours dans le désert marocain au printemps 2016.

Un passage de « témoins de la foi » s’opère sous nos yeux dans une société qui change de configuration. Une confiance se partage dans un monde qui se construit. Une espérance se donne à voir dans la pluralité des expériences et l’ouverture aux jeunes générations qui désirent trouver leur place dans le monde et prendre la responsabilité leur avenir. Nos prochains débats qu’il ne s’agit pas d’oublier sur les grandes questions de société et les nouvelles grammaires de l’humain n’en auront que plus de saveur.

happy hours 3
happy hours 2
happy hours 1
happy hours 4

 Daniel Duigou

Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.