L’art dans notre pastorale

Le 5 novembre 2016, au cours de l’Assemblée de la Communauté du Centre Pastoral Saint-Merry, a été adopté par une centaine de participants, avec trois abstentions, le texte révisé de la priorité n° 6 du TOP (Texte d’orientations pastorales). Cette adoption a été précédée d’une longue réflexion au sein de la communauté sur la place de l’art dans notre pastorale. Plusieurs membres ont apporté leurs contributions individuelles, des expressions d’artistes ont été recueillies, une “Voix au Chapitre“ a été consacrée au sujet.

 

Priorité n°6 du TOP (Texte d’orientations pastorales)

L’art est l’un des quatre piliers sur lesquels reposent depuis l’origine le mandat confié par le Cardinal Marty
à la communauté du Centre Pastoral Saint-Merry. En accueillant des artistes à Saint-Merry, nous voulons être à l’écoute et en dialogue avec ce monde dont ils sont des voix privilégiées parmi d’autres. La recherche de sens qui souvent sous-tend leur création nous interroge. Leurs expressions parfois nous dérangent, nous bousculent. Mais n’est-ce pas aussi dans la fonction d’un artiste ? Comme elle le fût du temps des artistes d’autres siècles que nous exposons fièrement dans nos églises.

Aussi, un dialogue constructif doit s’établir avec les artistes contemporains ; il demande un large partage de l’information, souvent un décryptage préalable, une communication adaptée. Une sélection et une régulation de l’ensemble des différentes activités sont à mener grâce au Collège des arts visuels et à l’Observatoire de la musique, en lien avec l’Equipe Pastorale. Il convient que dans la communauté chacun trouve sa place sans crainte de se sentir rejeté. D’autres formes artistiques d’aujourd’hui ont leur place dans notre église.

Qui sont ces centaines de jeunes qui se précipitent aux rendez-vous musicaux et qui sont ces milliers de visiteurs durant l’année venus lors de nos expositions ou de la Nuit Blanche ? Ils viennent voir ou entendre une expression artistique suscitant parfois une quête spirituelle.

Par son ouverture à l’art, le Centre Pastoral Saint-Merry donne un signe. Pour beaucoup, il offre un lieu de réconciliation avec l’Eglise, avec leur temps, avec eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *