L’Atelier « Familles » porte bien un «s» dans son appellation

Faisant suite au « Synode sur la Famille », l'Atelier « Familles » relance ses activités et cherche un deuxième souffle. Pour définir notre programme, rendez-vous jeudi 9 mars à 20 h à Saint-Merry.

Pour préparer l’avenir, l’Atelier « Familles » a rencontré :
– Monique Baujard, ancienne responsable du Service Famille et Société de l’épiscopat (compte rendu à venir),
– Isabelle Pépin pour les baptêmes,
– Vincent Diego pour les préparations au mariage,
De ces auditions, nous tirons quelques constats et réflexions.

Quelques constats
Les personnes qui font une demande à Saint-Merry viennent de toute l’Ile-de-France et s’inscrivent difficilement dans une vie communautaire à Saint-Merry, d’autant que leur pratique de foi ne les y conduit pas le plus souvent.
Mais, c’est un temps fort de partage entre couples, hétéros et homosexuels, entre croyants et conjoints  issus d’autres pratiques religieuses.
Pour les accompagnateurs, il n’est pas toujours facile de saisir les attentes des uns et des autres.

Quelques interrogations
N’est-il pas important de prendre en compte ce service que ces personnes qui viennent vers nous ne semblent pas trouver ailleurs, même si on ne les revoit plus ensuite ? N’est-il pas important de leur proposer ce que vit la communauté de Saint-Merry, de les engager à se présenter au moins une fois à la communauté ?
Ces personnes nous renvoient à notre mission « L’Evangile dans la ville ». Comment en tirer un meilleur profit pour notre souci « d’évangélisation » (présence active au monde et témoignage de la Bonne Nouvelle), d’autant qu’elles sont jeunes, autre préoccupation de notre communauté ?
Comment faire profiter la communauté des interrogations que posent ces personnes aux accompagnateurs ?

Nous nous retrouvons le jeudi 9 mars à 20h pour définir ce que nous souhaitons collectivement mettre en œuvre, parmi un ensemble de propositions. Si certaines ou certains d’entre vous souhaitent venir, vous êtes bienvenus à cet Atelier. Beaucoup de thématiques à reprendre, du côté des familles – divorcés-remariés, accompagnement des couples, baptêmes, convictions des jeunes – comme du côté du «sensus fidei » [sens de la foi], car il serait bon de poursuivre et approfondir l’expérience de synodalité vécue pendant les deux années du Synode sur la Famille.

L’équipe d’animation de l’Atelier « Familles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *