Le Christ aux outrages

Le 4 février 2016 l’association des amis de Pierre de Grauw organisait une conférence de F. Boespflug, suivi d’un concert de musique de chambre.

Sculpture de Pierre de Grauw

Le 4 février 2016 l’association des amis de P. de Grauw organisait une conférence de F. Boespflug, suivi d’un concert de musique de chambre.

Pierre de GrauwLe Christ aux outrages fait partie de notre quotidien à Saint Merry, il ne nous laisse jamais indifférents tant sa présence est forte. Sa dignité face à son épreuve, son calme qui n’est pas résignation, me font penser qu’ainsi il porte avec lui les souffrances de tous les humains de tous les temps. Cela lui donnerait cette force intérieure que l’on devine sous son visage. On est loin des images doloristes qu’une certaine tradition nous transmettait.

La conférence de François Boespflug très documentée, apporte bien d’autres éclairages (voir le texte)

Mozart, Schubert ont ensuite contribué à la qualité de cette soirée.

MJ Ledru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *