Sous le pont Mirabeau © Jacqueline Casaubon

Le passeur de lumière

« Il a cherché Dieu partout dans le ciel, Il a questionné les étoiles, En franchissant la voie lactée, il a rencontré Altaïr et Vega ». Un poème de Jacqueline Casaubon

Le passeur de lumière

Il a cherché Dieu partout dans le ciel,
Il a questionné les étoiles,
En franchissant la voie lactée, il a rencontré Altaïr et Vega.
Il est allé bien au-delà de ce désert infini,
Mais il ne l’a pas trouvé.
Il a parcouru les livres les plus savants,
Il a construit des édifices de toutes sortes, des tours,
Des appareils très sophistiqués,
Mais il ne l’a pas trouvé.
Rien ne l’a comblé sur le chemin du manque.
Alors il s’est enfermé, isolé.
Pendant combien de temps, je ne sais.

Mais ce que je sais,
Une nuit, dans un fin silence,
Un souffle de voix
A franchi le seuil de son cœur,
L’a éclairé et fait bouger. La voix d’un Autre, distincte de la sienne.

Il est sorti de lui
Passeur de lumière, est devenu.
Transparent et invisible
Il reçoit et donne, mais ne le sait pas.
Au-delà de nos seuils les voit-on toujours
les passeurs de lumière ?

Jacqueline Casaubon

Tags from the story
, , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *