conclave des femmes Saint-Merry 9 mars 2013 conclave des femmes ©fc

Le rang du fond !

Au synode, en octobre dernier, elles occupaient le rang du fond. Elles étaient trois religieuses parmi les dix-sept personnes individuelles invitées, à côté des dix-sept couples mariés.

Au synode, en octobre dernier, elles occupaient le rang du fond. Elles étaient trois religieuses parmi les dix-sept personnes individuelles invitées, à côté des dix-sept couples mariés. Tous n’étaient que de simples auditeurs, autorisés à assister et à participer aux discussions synodales, mais sans droit de vote.

Et encore, ces trois religieuses avaient de la chance. À la session d’octobre 2014, on les avait complètement oubliées, alors que les groupes religieux masculins avaient dix représentants, membres à part entière avec droit de vote ! Elles avaient dû se battre pour obtenir cette place tout au fond.

Pourtant, les religieuses qui ont fait le choix d’une vocation apostolique – parfois infirmières, travailleuses familiales, assistantes sociales, institutrices, membres des réseaux associatifs – n’ont-elles pas une bonne connaissance des familles du monde actuel, particulièrement les familles fragilisées ? Elles en sont souvent très proches.

conclave des femmes   ©fc
conclave des femmes ©fc

Et même tout simplement en tant que baptisées, membres de la « maison commune », n’avaient-elles pas leur mot à dire ? Nous avons tous des talents – des limites aussi – et le désir d’apporter notre grain à moudre au moulin commun, dans le respect de chacun. Personne n’est de trop pour bâtir le « bon vivre » ensemble, non ?

En pensant à ces trois religieuses, petit clin d’œil à notre communauté de Saint-Merry : chacun a le droit à la parole ; l’espace est ouvert aux initiatives ; il devrait y avoir une place pour chacun et chacune. Et pourtant, combien de femmes dans l’équipe pastorale actuelle ?

Colette Billet

Billet du dimanche 20 décembre 2015

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.