« Le Seigneur est tendresse »

Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Tu n'auras aucune pensée de haine contre ton frère. Mais tu n'hésiteras pas à réprimander ton compagnon ... Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

 

Dimanche 23 février 2014
Année A
7e dimanche du temps ordinaire

Lectures
Livre des Lévites Lv 19, 1-2,17-18
Première lettre de saint Paul Apôtre 1 Co 3, 16-23

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Mt 5, 38-48
181c

 « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël ; tu leur diras : Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint.
Tu n’auras aucune pensée de haine contre ton frère. Mais tu n’hésiteras pas à réprimander ton compagnon, et ainsi tu ne partageras pas son péché.Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur ! »P1140399

Il est peu habituel d’avoir un passage du livre du lévitique dans nos liturgies !
Dans ce livre qui traite du culte pour ce peuple que Dieu a choisi et qu’il a libéré de l’esclavage, le passage lu ce matin, traite de la sainteté celle de Dieu et celle à laquelle nous tous sommes appelés !
je retiens 2 points de ce texte :
le 1° : « tu n’hésiteras pas à réprimander ton compagnon ! »(bien proche de «  qui aime bien , châtie bien ! »  Surprenant. Il y a plusieurs années j’ai rejoint pour un temps une communauté de  moines bénédictins, pour partager la vie de travail et  de prière.Oui j’ai vraiment été très heureux de tout ce temps passé avec ces Permanents de la prière. La règle de Saint Benoît je la connais peu ou pas, Cependant je reconnais qu’y voir figurer : la correction fraternelle, dans un premier –temps cela m’a surpris, maintenant je crois que j’en vis : pouvoir se dire les choses, pouvoir exprimer notre estime et notre confiance : il est bien difficile parfois de deviner : la parole est là à donner et accueillir . Avec ces moines j’ai eu ce bonheur de pouvoir faire route ensemble, comme j’apprécie beaucoup aujourd’hui de faire route avec vous.
Le 2° point : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
J’ai souvent entendu que ces propos venaient du Nouveau Testament, que Jésus est venu nous le dire ; mais déjà dans la Bible c’est bien présent, la tendresse de notre Dieu est proclamée,le Christ Jésus vivra cette tendresse jusqu’à donner sa vie, pour chacun et pour tous !
Je le crois vraiment : tous nous sommes mendiants de ces rapports aux autres !
Invités à accueillir la tendresse de notre Dieu et à en vivre,
Le psaume 102 va être lu et chanté,  Ce sera notre façon d’accueillir le don de notre Dieu : Qui est tendresse et pitié.

Gérard Wybo

Nous venons d’accueillir la lettre de Paul aux Corinthiens :
Paul nous dit dans sa lettre :
“N’oubliez pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous….
… vous êtes au Christ et le Christ est à Dieu !”

Il y a 10 ans Jacques Mortier nous quittait !
Merveilleux, grand frère, très disert, poète et combien fidèle en amitié.Lui Jacques avait vraiment compris le message  de Paul :
Avant de prendre le pas pour nous rendre au chœur, juste quelques propos de Jacques .;
” Etre la transparence, qui laisse apparaître le visage.
Etre le silence dans lequel s’enracine la parole .
Etre la porte qui s’ouvre à son passage, être le signe qui pointe dans le paysage !
Si l’Evangile est une légende   il n’y a pas d’autre légende
Si le Christ a rêvé    il n’y a pas d’autre rêve
Si ce que je crois n’est que vaine parole   il n’y a pas de parole qui vaille
Si tu penses  son vol est trop haut je te confie que souvent le vol des oiseaux a rendu mon cœur moins lourd.”

Laure Mardoc

 

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.