L’homophobie en Afrique

Davis Mac Iyalla est originaire du Nigéria, pays confronté à de violents conflits ethniques et religieux. Davis se bat contre la montée de l’homophobie en Afrique. Il nous parlera des lois homophobes publiées en 2014 en Ouganda et au Nigéria et de la menace que de telles lois soient adoptées dans d’autres pays.

homophobie pLe Centre Pastoral Halles-Beaubourg et David et Jonathan vous invitent à une rencontre sur le thème de

l’homophobie en Afrique

À l’église Saint-Merry, salle Blanche (à droite en entrant sous le porche)

mercredi 11 juin de 19h30 à 21h30

Avec la participation de Davis Mac Iyalla,, militant LGBT chrétien du Nigéria.

Davis Mac Iyalla est originaire du Nigéria, pays confronté à de violents conflits ethniques et religieux ; il est actuellement réfugié à Londres car du fait de son homosexualité il était menacé dans son pays. Davis se bat contre la montée de l’homophobie en Afrique. Il nous parlera des lois homophobes publiées en 2014 en Ouganda et au Nigéria et de la menace que de telles lois soient adoptées dans d’autres pays. Il évoquera le rôle des responsables religieux dans le développement de l’homophobie et le vote de lois violemment répressives.
D’autres africains homosexuels, femmes et hommes, vivant à Paris pourront témoigner de cette homophobie et de l’importance du fait religieux dans son développement.

Le Père Antoine Guggenheim, directeur de la recherche au Collège des Bernardins (Paris 5ème), nous dira son cheminement sur la question de la relation entre les homosexuels et l’Église Catholique et de la nécessité d’élaborer une pastorale homosexuelle qui permette aux homosexuels catholiques de vivre leur foi et leur recherche spirituelle au sein de l’Église Catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *