Conques, basilique Sainte Foy, intérieur

Lumière et ombre

J’ai récemment été émerveillée par un lever de soleil… C’est magique ! Doucement apparaît la lumière indispensable à la vie… Cela m’a incitée à chercher dans la Bible les textes qui parlent de la lumière. Ils sont innombrables ! Celui de la création, commentée par un dominicain dans l’émission « Le.Jour du Seigneur », le 19 mai dernier, m’a particulièrement intéressée.

Le premier jour, Dieu a créé la lumière en séparant le jour de la nuit et, le quatrième jour, les luminaires, soleil,étoiles, lune, pour éclairer la terre. Pourquoi parler de la lumière en deux temps ? Comme s’il fallait s’y reprendre à deux fois pour comprendre la divinité présente en la personne du Christ et percevoir la complexité de notre humanité et ses réalités matérielles.

Cette lumière devient aussi une force spirituelle dans la contemplation des vitraux réalisés par les maîtres verriers ; difficile à décrypter depuis l’extérieur, ils prennent vie quand je les regarde de l’intérieur et que la lumière les traverse en magnifiant les couleurs.

Deux approches signifiant que nos vies oscillent entre ombre et lumière. J’ai aussi ressenti, dans les moments de détresse, que c’est dans la nuit que se perçoit le mieux la lumière.

Pouvons-nous être des passeurs de lumière dans notre monde menacé par l’obscurantisme trop souvent prétexte à des violences physiques et morales ?

Sabine Morin

Billet du dimanche 29 mai 2016

Tags from the story
, , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *