« Mais délivre nous du mal »

Tel est le thème de méditation qu’a choisi l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’abolition de la torture) pour soutenir la prière pour les victimes de torture et les bourreaux eux-mêmes, au cours de la « Nuit des Veilleurs » qui se tiendra le 27 juin prochain à Saint Gervais - Saint Protais à 20h.

En 1978, l’ONU créait la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin de chaque année. Depuis 14 ans, l’ACAT célèbre cette journée à sa manière et a institué la Nuit des Veilleurs.

Cette phrase du Notre Père, dite par tous les chrétiens de toutes confessions, a une résonnance particulière quand on évoque les victimes de tortures, qui ont connu ou connaissent encore la pire forme du mal qui soit. Elle ouvre des questions abyssales : Pourquoi le mal ? D’où vient-il ? Comment le combattre, dans sa vie personnelle comme sur notre terre, afin de construire un monde où chacun veille sur son prochain, comme nous l’a enseigné le Seigneur ?

L’ACAT appelle les chrétiens à agir à l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture, à devenir veilleurs en portant dans leurs prières ceux qui sont entre les mains des bourreaux et à prier pour les bourreaux eux-mêmes.

À travers la prière,tous les veilleurs se sentent en communion, avec tous ceux qui appellent au secours, et croient en l’espérance.

Des veillées sont organisées dans de nombreuses villes en France et dans d’autres pays, dans des prisons également. Toutes les veillées avec leur adresse et leurs horaires sont répertoriées sur le site : https://nuitdesveilleurs.fr

A Paris, l’ACAT vous invite avec les fraternités de Jérusalem à la paroisse Saint-Gervais – Saint-Protais, le jeudi 27 juin 2019 à 20h. La méditation à trois voix sera conduite par : Frère Stéphane-Marie – moine catholique, Michel Stavrou – théologien orthodoxe, et Soeur Bénédicte Girard- diaconesse protestante.

Vous serez accueillis dès 19h pour un buffet, salle Béthanie, rue du Grenier sur l’eau.

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.