M

Marie-Madeleine, comme je l’aime

Que ce soit dans cette église bruxelloise, contemplant avec ma marraine une belle statue d’une femme aux longs cheveux, à Vézelay où j’ai découvert que tu étais appelée « libératrice des prisonniers », à la Sainte-Baume, où tu aurais mené une mission d’évangélisation, à Magdala sur les bords éclatants du lac de Tibériade, ou encore à Cadillac, dans cette maison de correction où a prêché le père Lataste, fondateur des Sœurs dominicaines de Béthanie… je ne cesse de croiser ta route. 

J’aime ton mystère. Prostituée tourmentée ou jeune aristocrate vaniteuse, peu importe, tu accueilles le pardon du Christ. J’aime ta spontanéité. Tu te lances toute entière à la suite de Jésus, avec passion, quels que soient les kilomètres à parcourir, les épreuves à venir et les moqueries à subir. Tu pleures à ses pieds, tu exultes à ses côtés, tu souffres au cours de sa passion, tu t’insurges contre le jardinier, tu clames la Bonne Nouvelle ! 

Rogier van der Weyden, Marie Madeleine en train de lire, 1438 ca., National Gallery, Londres

J’aime ta féminité. Femme dans un monde d’hommes, ainsi Jésus t’a-t-il choisie, avec ta beauté, ton intuition et l’intelligence de ton cœur. J’aime ta fidélité. Au pied de la croix le soir du vendredi, à la porte du tombeau au matin de Pâques, tu ne lâches pas Jésus d’une semelle. Et pourtant, Il t’interpelle ainsi : « ne me touche pas ». 

En cette fête pascale, rappelons-nous avec toi que nul ne peut s’approprier le Christ, qui ne cesse de nous envoyer vers les grands espaces de l’altérité. Et, alors que nous souffrons tant de la distance imposée par le confinement, demandons Lui de nous libérer de nos enfermements et d’ouvrir nos cœurs à sa joie de Ressuscité.


Madeleine A.

Billet du dimanche de Pâques, 12 avril 2020

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.