« Merry-Memory » de l’été 2015

2396 P1040285Cette année, l’accueil d’été a fonctionné du 3 juillet au 31 août ; du lundi au vendredi entre 15h et 18h. La décision d’avoir une seule tranche d’heure était regrettée ; voir critiquée par certaines, mais cela nous a permis d’assurer au moins une personne à l’accueil tous les après-midi en semaine ainsi que lors des concerts le samedi (20h) et dimanche (16h) : un minimum de 14 personnes par semaine, avec un responsable (« Personne relais) pour chacune des 8 semaines : pas mal compte tenu l’exode estival des Merriens ! Une autre nouveauté cette année : une messe unique le dimanche à 11h.

Nous avons vu arriver dans notre belle église calme et fleurie, visiteurs de partout venus se reposer dans un endroit frais, tout photographier, lire le livret de prières, prier en silence dans la chapelle de la Vierge et nous questionner : pourquoi le carré ; qu’est-ce que le CPHB et que faut-il faire pour être Chrétien ?  En un seul après-midi c’était possible de rencontrer jeunes, moins jeunes, français et étrangers, seul ou en couple, beaucoup de familles et quelque groupes. Heureux l’accueillant qui parlait une langue autre que le français.

« Dodeca » (12 tableaux de Mark Weighton) suspendus dans la nef et « Green Memory » de Pascale Peyret ; une installation vivante et participative dans la claustra, sollicitaient des félicitations orales et écrites enthousias2396 MG_7144 REGLAGEtes. Les concerts de l’Accueil Musical en juillet et août ont attirés un public varié et appréciatif.

A cause des travaux dans la cour cette année, ce n’était pas possible d’organiser des repas comme dans les années précédentes, mais le 15 août, un pot d’amitié a été offert dans l’église après la célébration. Lors des journées les plus chaudes en juillet, notre bouteille d’eau fraîche avec un sirop de menthe soulageait nos visiteurs assoiffés.

L’accueillante du 15 juillet a eu la grande surprise (et joie) de recevoir la visite d’une petite nièce de Mgr Romero. Sa famille a aidé à lui cacher. Elle se rappelait de la visite de son oncle à Saint Merry peu avant son assassinat. D’autres échos tirés du cahier des accueillants :

  • une conversation en espagnol avec un prêtre salésien de Puerto Natales en Patagonie chilienne ;
  • Un long entretien avec un visiteur chinois francophone auquel les bougies rappelaient le culte de Bouddha ;
  • Les passages à répétions d’une personne qui appréciait trop mon sirop de menthe mais qui n’avait pas les propos très cohérents.
  • « …moi, qui avait peur des 3 heures, je ne les ai pas vu passer. Beaucoup de passants et de l’intérêt pour l’expo, avec des gestes même quelque fois touchants dans la façon d’arroser, très « habitée » …
  • « Mes cadeaux : une petite fille, Lucie, lumineuse ; une jolie fleur, un lys (lilium) offert. La caresse d’un perroquet ! Et cette femme qui a participé à la célébration et a envie de continuer… »

Cet accueil quotidien n’aurait pas été possible sans le soutien apporté par Christophe ; Koffi et Dela ; Miguel Torres, Thomas ainsi que Didier Carillon. Nous tenons à les remercier tous très chaleureusement.

Gravés en mémoire longtemps seront ceux qui nous ont déroulé des récits de vies difficiles passées ou actuelles que nous avons écoutés et essayés de consoler ; la femme qui pleurait beaucoup et avec laquelle nous avons dit ensemble un Notre Père ; l’homme, très digne, qui depuis 15 ans dans la rue, a remercié d’avoir été accueilli cet hiver dans un endroit chaud par certaines églises ; les quelques personnes très jeunes ou plus âgées qui ont été enterrées pendant l’été.

Et maintenant ?

Une mission aussi importante que l’Accueil ne peut plus reposer sur un petit nombre de personnes : c’est la Communauté toute entière qui accueille. 

Pour qu’un accueil digne de cette mission puisse continuer, il nous faut changer nos habitudes et non seulement des horaires.

Vous êtes invités dès maintenant à vous inscrire une fois ou deux dans l’année pour assurer la continuité de ces rencontres passionnantes.

JdL et CD

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.