Nouvel an, nouvel espoir

En cette nouvelle année 2016, nous resterons toujours débout, nous ne partirons pas, nous continuerons notre résistance, c’est ici notre terre, nous resterons plus que jamais attachés à notre patrie. En ce nouvel an, nous continuerons d'espérer, d'espérer, car nous n’avons pas d'autre choix que d’espérer : espérer une paix durable, une paix qui passe avant tout par la justice.

De Gaza, nous arrivent ces voeux. Notre correspondant et ami Ziad Meddoukh nous envoie les espoirs de son peuple palestinien.

espoirgaza2Au début de chaque nouvelle année, les Palestiniens, comme les autres peuples du monde, espèrent, même si leurs espérances ne sont pas les mêmes.

Ils espèrent la fin de l’occupation, la libération de leurs territoires occupés, ils espèrent l’arrêt total de cette colonisation israélienne illégale, ils espèrent la levée d’un blocus inhumain sur la population civile de Gaza, ils espèrent la sortie de tous leurs prisonniers, ils espèrent un changement, ils espèrent un rôle objectif de la communauté internationale, et l’instauration d’une paix juste et durable dans leur région.

L’année 2015 s’est écoulée,  l’année 2016 arrive et rien ne semble nouveau  pour le peuple palestinien toujours occupé, et qui subit quotidiennement, de plus en plus d’agressions israéliennes.
Une année se termine, une autre s’annonce, sans aucun changement pour lui.
Une année s’efface, une autre frappe à la porte, et les perspectives pour une solution du conflit israélo-palestinien sont absentes.
Une année marquée par la souffrance des Palestiniens s’éloigne et une autre plus difficile encore s’approche.

L’année dernière a été marquée par l’accélération de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens, la poursuite des leurs agressions contre les civils, la monté de l’extrême droite  en Israël, le déclenchement d’un soulèvement populaire par une jeunesse palestinienne désespérée, le maintien de la division inter palestinienne, et le maintien d’un blocus inhumain contre la population de Gaza, mais elle a été marquée surtout  par l’absence de perspectives pour l’avenir.

La fin de 2015 et le début de 2016, ont connu  de nouvelles attaques et agressions israéliennes contre les Palestiniens, en Cisjordanie et dans la ville de Jérusalem, ainsi que de nouveaux raids et bombardements israéliens  contre la bande de Gaza, qui ont causé la mort de beaucoup de civils.

Cette nouvelle année 2016, avec le silence complice de la communauté internationale, sera la même que la précédente, avec la même politique israélienne agressive envers les Palestiniens.

Cette nouvelle année  sera la même que l’année  dernière, et la tendance sera la poursuite de la colonisation israélienne, et de la souffrance des Palestiniens.

En dehors de la solidarité internationale à  leur cause juste, une solidarité qui s’élargit  partout dans le monde, les Palestiniens ne voient pas de fin rapide à leur souffrance.

espoirgaza3Mais, malgré cette situation stagnante et  avec leur maladie d’espoir, ils continuent de vivre.

En ce nouvel an, nous serons encore plus déterminés, nous affronterons avec une volonté remarquable et une patience extraordinaire toutes les mesures de l’occupation israélienne.
En cette nouvelle année 2016, nous resterons toujours débout, nous ne partirons pas, nous continuerons notre résistance, c’est ici notre terre, nous resterons plus que jamais attachés à notre patrie.
En ce nouvel an, nous continuerons d’espérer, d’espérer, car nous n’avons pas d’autre choix que d’espérer : espérer une paix  durable, une paix qui passe avant tout par la justice.

En 2016, les Palestiniens continueront certes de souffrir à cause des  mesures israéliennes,  et à cause du silence de la communauté internationale, mais 2016 sera surtout l’année de l’espoir pour toute une population sous occupation.

Ziad Medoukh

Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *