Nuit Blanche J-84

L’exposition d’été est à peine lancée que l’on évoque déjà la Nuit Blanche !

Pourquoi ? Parce que les organisateurs du futur événement du 1er octobre ont besoin de beaucoup de vêtements.

En cette saison des soldes et des rangements d’été, si vous ne savez pas quoi faire de vos habits, faites un tri. Certains pourraient poursuivre leur vie à Saint-Merry …

1400 DSC00038 - copiePour cette Nuit Blanche, l’artiste argentin Perdo Marzorati va monter une installation géante entre le sol et la voute : « Plus Haut que le Ciel ». Vous connaissez déjà cet artiste pour « Oupsss ! », ce poing bleu tendu dans une des chapelles au moment de la COP 21. Il revient avec le même talent.

Après « Présages » en 2015, qui pouvait évoquer le mythe du déluge, en 2016, cet artiste propose de nous confronter au mythe de Babel et de l’enrichir.

Une tour de chaises (on sait les faire à Saint-Merry) et une sculpture de vêtements descendant des voutes, figurant des âmes.

Il nous faut récupérer des « âmes », c’est-à-dire 500 ensembles de vêtements les plus divers. Attention pas n’importe lesquels, un peu comme dans la vision caricaturale du purgatoire.

Nous recherchons des ensembles légers à pendre et à coudre les plus divers : originaux ou classiques, de travail ou de loisir, des « hauts » et des « bas », d’hommes, de femmes, d’enfants, d’adultes, d’ecclésiastiques et de laïcs, des chaussures aussi, etc. Donc nous ne prendrons pas vos grosses gabardines des 60’s, exclues pour cause de poids. En revanche, une doudoune usée en plume, vert flashy sera la bienvenue, pour la même raison : le poids.

Mi-septembre, il s’agira de coudre le haut et le bas (bel atelier couture en perspective) et de les accrocher aux cintres.

Dans la mesure où les vêtements expriment les personnes, des « âmes », il vous faudra aussi joindre une histoire écrite sur un petit morceau de papier sur ces vêtements par exemple : « porté par une personne de 42 ans sur le bord de la plage ». De tout cela, l’artiste fera un récit merveilleux.

Explorez vos armoires et conservez vos souvenirs vestimentaires dans des sacs en plastique ou en papier désormais, avec leurs souvenirs, leur « âme ».

À partir du 5 septembre, vous pourrez tout déposer dans un endroit déterminé de l’église.

Suite à la prochaine annonce J-XX

Visionnez le premier film (2,5 minutes) où l’artiste fait ses essais en vraie grandeur.

 

Marie José Ledru et Jean Deuzèmes.

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *