©fc

Oser le Christ

 » Comment le Christ peut-il devenir aussi le Seigneur des sans religion ? Y a-t-il des chrétiens sans religion ? Si la religion n’est qu’un vêtement du christianisme et ce vêtement aussi a pris des aspects différents aux différentes époques, qu’est-ce donc alors qu’un christianisme sans religion ?  » Cette réflexion d’une grande actualité est celle de Dietrich Bonhoeffer, théologien protestant, mort pendu par les nazis.
La force de cette question m’interpelle : Ne sommes-nous pas parfois enfermés ou pris dans nos rites religieux avec cette sensation que le message du Christ est comme brouillé, dilué ?
Paul VI dans ses carnets personnels écrit à la fin de sa vie :  » Peut-être n’ai-je pas assez osé « …. Parole d’un pape qui est bien un homme comme nous, hésitant parfois. Cette phrase me libère, elle déchire le voile, elle autorise la question, elle permet le doute, elle pousse à l’action.
Ces mots de Bonhoeffer et de Paul VI ouvrent l’Eglise universelle, c’est à dire l’ensemble des chrétiens, à avancer et à se questionner ensemble et chacun en particulier, loin des chemins tout tracés ou semblant l’être.
On lit aussi dans l’évangile (Luc, chap. 9, v. 50) :  » Qui n’est pas contre vous est avec vous ». Alors qu’est-ce qu’être chrétien : Vivre du Christ ? Ressembler au Christ ? Dire le Christ ?
Oser le Christ en nous, chiche ?

Véronick Mathivet

Billet du dimanche 17 juin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *