« Où donc est passée mon espérance ? »

Ce cri de Job sera le filigrane de la célébration œcuménique à laquelle l’ACAT vous invite le 26 juin (journée mondiale de soutien aux victimes de la torture) au cours de la Nuit des Veilleurs célébrée dans de nombreux pays. A Paris, la veillée aura lieu à St-Merry le jeudi 25 juin à 20 h.

Le cri de Job (Job 17, 15)

Comme il nous touche, Job, cet homme accablé, qui use ses dernières forces à crier sa détresse ! Dans son réquisitoire contre son créateur qui l’opprime, se glisse la profession de foi étonnante, magnifique, qui affleure de ses entrailles : au plus profond de son malheur, il reste croyant, fidèle à son Dieu. 

Nuit des veilleurs 2020

Priez pour les victimes de la torture

La célébration œcuménique de la Nuit des Veilleurs rassemblera chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations engagés dans la défense des droits humains. Elle se déroulera dans l’église, avec un nombre limité de participants ACAT et Saint-Merry, en union de prière avec les chrétiens et les membres de l’ACAT à travers le monde, à l’occasion de la journée internationale, pour soutenir les victimes de la torture.

Au cœur des ténèbres, il est bon de penser à l’aube qui va poindre. Devant la souffrance, l’oppression, la torture, on peut se trouver anéantis…  On peut aussi s’ouvrir à l’espérance, en devenant veilleurs, se sentant en communion avec ceux qui sont entre les mains des bourreaux, en joignant action et prière, afin de tendre la main à nos frères et sœurs en détresse.  

CatégoriesACAT

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.