Maxime Kantor - La tour dans la forêt, Huile sur toile, 2016, 180x280cm

Où vais-je trouver l’Eglise, où vais-je la chercher ?

Souvent, très souvent, j’entends l’Eglise ailleurs que chez elle et ce depuis longtemps. Je me souviens d’avoir écrit cela à un des curés de mon ancienne paroisse qui semblait avoir une certaine écoute vis à vis des laïcs, femmes et hommes. Je ne reçus aucune réponse. Cela ne m’a pas découragée. J’ai continué à chercher le bon grain là où je pouvais le trouver. Toujours avec une joie profonde. Marie-Thérèse Joudiou
Ce matin 4 décembre, ce fut le cas au cours d’une émission consacrée à la philosophe Simone Weil. Martin Steffens, invité pour tracer quelques moments du parcours de cette dernière, avait intitulé son propos, en accord avec la productrice de l’émission Adèle Van Reth : « Aimer le Christ : de la douleur à l’extase ». Ecoutons l’émission France Culture 10h en podcast, nous irons en avant de l’Avent.
La crise profonde que traverse l’Eglise  secoue tous les baptisés et pas qu’eux, car il reste encore quelques personnes non chrétiennes qui s’intéressent à ce qui se passe dans l’Eglise. Pour combien de temps ?
Quelques-uns d’entre nous, grâce à l’association « Confrontations » ont eu la chance d’écouter le 21 novembre Hervé Legrand et Yann Raison du Cleuziou sur le thème « Une dérive du cléricalisme ». Une conception autoritaire de l’Eglise selon le pape François comme cause majeure des abus sexuels commis par des clercs et de leur couverture par l’institution. Comment en est-on arrivé là…?
Une seconde rencontre a lieu le mercredi 19 décembre qui traitera « des abus sexuels dans le clergé »  avec comme  invités Véronique Margron et Olivier Savignac présent devant les évêques à Lourdes, qui témoigna en tant que victime d’abus dans sa jeunesse. « Les victimes peuvent-elles tenter aujourd’hui de se reconstruire ? ». Et « Peut-on éviter, prévenir ce fléau (les abus sexuels) et mieux alerter depuis le temps de la formation des prêtres jusqu’au mode d’exercice de leur ministère ? »
Une dernière soirée, le 16 janvier 2019, traitera « des questions juridiques soulevées par ces affaires et sur la justice particulière dans l’Eglise ».
Les soirées ont lieu de 19 à 21 heures à l’Abbaye aux bois, 11 rue de la Chaise 7ème métro Sevres Babylone. Entrée libre.
Pour les abonnés de Télérama, relire les « propos » de la sociologue Danièle Hervieu-Léger dans le numéro de Télérama 3592 du 14 novembre 2018. Propos très éclairants comme on peut s’y attendre de la part de la sociologue.  Nous avons eu  l’autorisation de Télérama de reproduire cet article..
Marie-Thérèse Joudiou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.