Pas de plus grand amour que de donner sa vie

C’est le temps des saints et des héros.
Deux papes récemment canonisés, quatre nouveaux entrants au Panthéon, dont deux femmes (on reste encore très loin de la parité !) Personnages exceptionnels, hors du commun, inaccessibles ?
Et pourtant, sont-ils vraiment différents des héros du quotidien qui ne sont pas entrés et n’entreront pas dans l’Histoire… ?
Je pense à Henri Burin des Roziers qui a consacré sa vie à relever les paysans sans terre au Brésil.
Je pense à mon oncle, curé de village qui, simple résistant de l’ombre, fut déporté et mourut quinze jours avant la libération de son camp.
Je pense aux moines de Tibhirine…
Je pense à ces infirmières de soins palliatifs qui accompagnent nos frères en fin de vie pour aller vers l’autre versant.
Il en est tant d’autres que chacun de nous pourrait citer et évoquer, qui n’ont pas eu d’extases ni fait de miracles…et qui trouveraient incongru de se retrouver sur les autels ou au Panthéon !

Le plus merveilleux c’est qu’ils ne nous écrasent pas : pour nombre d’entre eux, leur engagement relève de la simple évidence, et ils nous laissent croire qu’il ne serait pas difficile de les rejoindre… Chaque jour qui passe nous laisse la chance d’y parvenir.

Jean-Marc Lavallart

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.