Passage à vide

Une vilaine bronchite m’a vidée de mes forces et enlevé toute énergie alors qu’autour de moi, la vie continue et sollicite mon attention et mon temps. Je suis aux abonnés absents et bien à l’abri dans ma bulle ! Je me suis interrogée sur ce moment de découragement dont je crains qu’il ne bascule vers l’indifférence et l’enfermement : qu’est ce qui me fait avancer dans ma vie quand tout va bien ?

L’attention donnée aux autres et l’intérêt porté au monde extérieur, c’est ce qui me permet de rentrer en relation et de savourer la vie sous toutes ses formes. L’une et l’autre font appel à l’énergie et en sont aussi la source. Quand j’atteins mes limites pour différentes raisons et que cette énergie me fait défaut, une sensation de vide prend paradoxalement toute la place et neutralise toute envie de faire.

Quoi qu’il en soit, c’est un moment difficile. Mais je le vois aussi comme un passage possible vers une autre découverte de soi, une autre façon d’être, un autre rythme de vie. J’attends avec confiance l’étincelle qui me remettra en selle. Comment être soi-même « étincelle » pour ceux et celles qui traversent des moments de découragement et de lassitude sans être maladroit ou intrusif ?

Sabine Morin

billet du dimanche 10 avril 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.