Passants, Particules en Symphonie et le chat qui venait du Paradis…

Retour sur l'accueil estival 016 à Saint Merry, rencontres, expositions, échanges, lectures et un chat.

Cet été de 2016 pour l’accueil, nous avons cherché à innover : jours, heures, organisation même de l’accueil.

Les préparatifs ont commencé au mois de mai. A la première réunion – un vrai «remue-méninges » – des souhaits de toutes sortes foisonnaient. Nous étions nombreux ; l’enthousiasme était grand et les idées ne manquaient pas : thème pour l’été ; lieux à désigner pour l’accueil ; exposition ; lieux de recueillement ; coin convivialité ; recueil de prières pour les passants ; contes ; lectures ; musiques ; danses ; visites ; « pots »/repas ; parcours découverte ; pas colorés au sol… Quelques Commissions ont été formées rapidement pour partager les taches ; parmi elles, la très importante COFPE (Commission pour l’Ouverture et Fermeture des Portes de l’Eglise) et c’est parti ! Malgré les bonnes volontés en présence, il n’a pas été possible de réaliser tous les projets ; mais lisez la suite pour vivre un peu l’Accueil de cet été…

IMG_0233Pendant les dix semaines d’Accueil – entre le 3 juillet et le 4 septembre – une PRS (Personne Responsable de Semaine) a accepté d’assurer la coordination et le bon déroulement de l’Accueil et des animations. Elle pouvait faire appel si nécessaire à une « Personne Référente », membre de l’Equipe Pastorale.
Afin de correspondre davantage au rythme de nos visiteurs et du quartier, l’église était fermé le lundi après-midi pour permettre l’ouverture plus tard les jeudis et vendredis (jusqu’à 21h). A partir de 18h, il était possible pour la personne présente à l’accueil d’être secondée par une deuxième « en soutien » qui pouvait arriver plus tard. Cela s’est révélé une très bonne expérience qui a permis à ceux et celles qui ont une activité professionnelle de participer à l’Accueil et de profiter ainsi des animations.

L’exposition de l’été, « Particules en Symphonie », création d’un artiste japonais Makoto Ofune, imprégnée de philosophie et de spiritualité extrême-orientale, a contribué à installer une ambiance de tranquillité et de beauté dans l’église. Une personne qui passe souvent à Saint Merry nous disait « quand j’entre dans cette église je me sens bien, et j’en ressors ensuite très serein. »

Le programme des animations a été particulièrement riche : En lien avec l’exposition, des lectures ont été proposées par makoPhilippe et des contes par Jacqueline, accompagnés de chants (Bernadette et Didier). Une présentation de Capoeira, art-martial Afro-Brésilien associé à des percussions et des chants, par le groupe Vadiaçao, a été très appréciée par un public de tous âges. Un autre soir, Didier a interprété a capella des chants sacrés de la tradition profane française devant un public enchanté! En résonance avec l’exposition, une chanteuse franco-iranienne nous a offert un moment magique de musique et de spiritualité sur des textes anciens Zoroastriens.
Les concerts de l’Accueil Musical ont pu avoir lieu tous les samedis et dimanche de juillet et août grâce aux bénévoles dédiés, et les guides de Saint Merry ont aussi fait visiter l’église selon leurs disponibilités. Le « Parcours-Découverte » a rencontré un grand succès. Il invite le visiteur, à qui il est remis une plaquette de 8 photos, à retrouver dans l’église le détail architectural ; d’un tableau, d’un vitrail, d’une sculpture … « Parcours très apprécié pour un exercice d’observation qui oblige à se poser tranquillement » d’après une visiteuse. Vous pouvez toujours l’expérimenter en le réclamant à la table de l’accueil !

Nos visiteurs sont venus de partout :
Un monsieur Syrien d’Alep, 70 ans – des Bretons installés à Strasbourg – des touristes de tous les pays : américains, espagnols, une australienne, une vietnamienne, un uruguayen, une jeune chinoise de Hong Kong … – Visite d’un moine brésilien de l’ordre du Carmel – d’enfants péruviens- d’un anglais évidemment troublé par le Brexit- d’un monsieur très intéressé par l’interreligieux (d’origine musulmane mais se sent Chrétien.)…
Une jeune africaine s’étonne qu’un lieu de prière soit aussi un lieu d’exposition.
Une petite fille aidée par son papa fait le Parcours Découverte pendant presque 20 minutes.
Une personne syrienne ; depuis 11 mois en France, avait besoin d’échanger, et d’évoquer surtout son accueil en France ; « un pays accueillant, démocratique ».
Un hollandais découvre la sculpture de Pierre de Grauw, il est impressionné.
Notre église, portes grandes ouvertes, calme, fraiche et bien fleurie, semblait être pour beaucoup de visiteurs un havre de paix surtout au moment des évènements tragiques de Nice et Rouen en juillet. Le cahier d’expression ouvert à l’initiative de l’Equipe Pastoral en est le témoin…

Pierre de Grauw doubleEt le chat ?
Un chat roux nous a rendu visite à plusieurs reprises. Il semble bien connaitre les lieux ; son coin préféré : un confessionnal !
Mais, à chaque visite féline, une doute traversait l’esprit : ce chat, a-t-il la foi ? Sans aucune doute puisqu’il vient du Paradis !*

Pour nous, Chargées de Mission, l’Accueil ÉTÉ 2016 a été une expérience très positive et heureuse. Mais elle n’aurait pas été la même sans le soutien et l’encouragement de l’Equipe Pastorale, l’engagement et la présence de tous nos accueillants, et notamment nos PRS (Personnes Responsable de Semaine) : Alain, Bruno, Didier, Geneviève, Gerardo, Maria-Cecilia et Martine.
Nous tenons aussi à remercier chaleureusement Aristide et Thomas pour leur aide et Mireille pour ses magnifiques bouquets de l’été.
A tous et – espérons-le –surtout aux futurs accueillants, nous disons à l’année prochaine !

Claire de Ramecourt et Joséphine de Linde.

*Café-Restaurant portant ce nom au coin de la rue de la Verrerie et de la rue St Martin.

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *