Émerveillé, j’ai entendu le chant de la mer, gouache, © Jacqueline Casaubon, 2004

Pays de glaces

« Pays des glaces à la parole silencieuse que reflètes-tu ? J’ai vu les nuits aussi claires que l’eau des rivières. Et J’ai vécu le tâtonnement obscur des sombres journées ». Un poème de Jacqueline Casaubon

Pays des glaces à la parole silencieuse que reflètes-tu ?

J’ai vu les nuits aussi claires que l’eau des rivières

Et J’ai vécu le tâtonnement obscur des sombres journées.

J’ai espéré le jour naissant

Et J’ai salué  la lumière qui se répand sur le monde.

J’ai perçu le silence des paroles bloquées, glacées,

Sans l’amour qui les aurait réchauffées,
Là bas dans les terres isolées.

Mais, j’ai aussi entendu le cri de l’oiseau, le premier éveillé,

Dans le silence blanc et glacé  qui annonçait  l’été.

Jacqueline Casaubon

Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *