«Pour vous, qui suis-je ? »

Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.

Dimanche 29 juin 2014
Saints Pierre et Paul, Apôtres
Année A

Lectures :
Lettre de Saint Paul aux Galates 2,11-16

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 16, 13-19

« Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » »

 

Méditation à la manière d’une prière eucharistique
Dimanche, le Jour du Seigneur, du Seigneur Jésus. Nous sommes rassemblées pour te remercier.
Oui, Dieu notre père il est bon et juste de te rendre grâce.
Tout d’abord pour la création dans son ensemble, pour les beaux jours qui nous attendent et ceux qui sont déjà passés. Aujourd’hui nous voulons te remercier plus particulièrement parce que comme à Pierre et à Paul, tu nous a donné à voir, à comprendre et à contempler. Peut-être pas autant qu’à eux mais le don est là, visible, palpable de telle sorte que nous pouvons aussi, à notre tour,  confesser Jésus-Christ. Nous t’en remercions.
Nous te remercions aussi parce que comme à Paul et à Pierre tu nous reçois dans le pardon. On ne triche pas avec toi. Entre nous, ça va, on triche souvent. Mais avec toi on ne peut pas,  même si l’on veut…Tu te montres ainsi un Dieu de l’accueil miséricordieux.  Nous sommes tous traitres mais accueillis par toi. C’est cela justement que tu nous as donné à voir en Jésus ton fils, notre Seigneur. Comment pourrions-nous ne pas te remercier ?
Nous te remercions aussi aujourd’hui pour Swan, le petit garçon qui sera baptisé tout à l’heure, joie pour ses parents et leurs familles, défi pour nous tous, car après l’avoir reçu au nom du Christ nous aurons à l’accompagner dans la joie et la tendresse.
Pour tout cela, pour Jésus, ton Fils, par Lui nous te louons et nous te chantons.

Les occasions de trahir ne manquent pas. Petites ou grandes trahisons. Nous en savons quelque chose. Jésus, lui, ton fils n’a pas renié la mission que tu lui avais confiée. Fidèle jusqu’au bout. Pourtant les tentations ne lui ont pas manquées. Loyal jusqu’à la mort, il a confessé ton Nom en donnant sa vie. Et au  bout du tunnel, la Vie, la vraie. Grâce à ton Esprit, souffle impérissable.
Que ce même Esprit vienne sur ce pain et ce vin, qu’ils deviennent ainsi les signes visibles et vivants du Corps et du Sang du Crucifié Ressuscité, Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Ce n’est pas par inertie ou routine que nous faisons le mémorial de ton Fils. C’est une nécessité vitale. Oui nous ne pouvons pas nous en passer de proclamer ta mort, Seigneur Jésus, d’annoncer ta résurrection et d’attendre ton retour dans la joie de l’espérance.
Et si ce repas eucharistique, le repas du Seigneur mettait en scène ici et maintenant, autour de cette table, le pardon, l’accueil, la transformation et l’avenir  des traites  et des faibles, des prétentieux et des arrogants à voix douce ?
Que l’Esprit vienne sur cette assemblée et fasse de telle sorte que tous ceux qui partagent le repas du Seigneur deviennent un seul corps, le corps du Christ.
Que les faiblesses, les blessures et les trahisons de ton Eglise  et de tous les hommes soient soignées et guéries par le pardon que tu nous offres, la tendresse que tu nous prodigues. Et que ceux qui nous côtoient puissent dire de ton Eglise : « regardez : c’est un peuple de traîtres pardonnés, remis debout, fondés à frais nouveaux.  Une véritable création nouvelle !

Jesus Asurmendi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.