Resurrection. Fra Angelico. Couvent San Marco. Florence ©fc

Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ?

Père, les rosaces ont tenu. Père les rosaces tiendront-elles ?

samedi saint 20 avril

VEILLEE PASCALE

PREMIÈRE LECTURE  (Gn 1, 1 – 2, 2)
« Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon »
PSAUME  (Ps 103 (104), 1-2a, 5-6, 10.12, 13-14ab, 24.35c)
Ô Seigneur, envoie ton Esprit
qui renouvelle la face de la terre !
DEUXIÈME LECTURE (Gn 22, 1-18)
Sacrifice et délivrance d’Isaac, le fils bien-aimé
TROISIÈME LECTURE (Ex 14, 15 – 15, 1a)
« Les fils d’Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer »
QUATRIÈME LECTURE  (Is 54, 5-14)
Dans sa miséricorde éternelle, le Seigneur, ton rédempteur a pitié de toi
CINQUIÈME LECTURE  (Is 55, 1-11)
« Venez à moi, et vous vivrez ; je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle »
SIXIÈME LECTURE  (Ba 3, 9-15.32 – 4, 4)
Marche vers la splendeur du Seigneur
SEPTIÈME LECTURE (Ez 36, 16-17a.18-28)
« Je répandrai sur vous une eau pure et je vous donnerai un cœur nouveau »
ÉPÎTRE  (Rm 6, 3b-11)
« Ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus »
ÉVANGILE  (Lc 24, 1-12)
« Pourquoi chercher le Vivant parmi les morts ? »

Introduction

Nous sommes dans les ténèbres ;  Après la croix, la mort et la mise au tombeau ;
c’est l’obscurité absolue. La confiance dans l’avenir s’est complètement écroulée ;
c’est à partir de cette obscurité totale que nous vous invitons ce soir à faire l’expérience de la traversée, Traversée de la nuit,
Traversée de la confiance perdue, de la confiance trahie,
de la confiance brisée ; cette traversée sera marquée par le symbole de la lumière, de l’eau et du pain ; car la confiance, comme la lumière, l’eau et le pain,
est vitale pour rendre la vie vivante ; cette traversée sera rythmée par des récits bibliques qui racontent aussi une traversée, Celle d’une confiance qui se construit pas à pas à travers un ordinaire qui devient extra-ordinaire, à travers des pertes qui ouvrent de nouveaux possibles.
Commençons donc la traversée de cette nuit autour du feu ; La traversée c’est un chemin à la fois personnel et  collectif ; pour signifier ce chemin à faire ensemble, nous vous invitons à nous donner la main pendant que le feu s’allume. Le feu nous donnera de la lumière pour guider notre traversée.
Nous célébrerons ici la lumière reçue, et avec cette lumière nous nous mettrons en marche jusqu’au fond de l’Eglise avant de regagner nos places autour du carré, pour signifier que la traversée est avant tout une mise en mouvement.

Genèse – la création

Confiance : Dieu nous a fait confiance en créant une terre où chaque créature, humaine et naturelle, a une valeur propre et une place réservée.
Dieu nous a fait confiance en nous demandant de continuer cette création qu’il a commencée et laissé inachevée ; mais nous avons confondu création avec fabrication, et nous avons détruit la terre reçue. La Création crie aujourd’hui d’une douleur agonisante ; entendons à travers le récit de la Genèse, la clameur de cette terre abîmée. Entendons à travers ce récit, la confiance que nous fait le Créateur pour transformer la menace de mort en promesse de vie nouvelle.

Exode – la traversée de la mer rouge

Confiance : Le peuple d’Israël fait confiance à Dieu pour traverser la mer rouge. La libération du peuple de l’esclavage en Egypte est une épopée fantastique, digne d’un film de science-fiction. Faut-il donc croire à ce qui semble impossible ? Sûrement, mais non pas pour échapper à la réalité, sinon pour avoir la confiance de la transformer ; la traversée de la mer rouge c’est l’incroyable épopée d’une libération ; elle nous dit que la libération est toujours une traversée et une mise en mouvement ; entendons à travers le récit de cette épopée, une invitation à faire confiance, confiance pour traverser nos propres « mers rouges », ces obstacles gigantesques et en apparence indépassables, qui peuvent ouvrir vers de nouveaux possibles.

Isaïe – achetez sans argent

Confiance :  Celle à laquelle nous invite le Seigneur à travers Isaïe :
« Vous tous qui avez soif, venez !… Venez acheter du lait et du vin, sans argent, sans rien payer »
Acheter sans payer ? Ce n’est pas possible ! Mais oui, Isaïe nous invite à imaginer une réciprocité autre que celle de l’échange commercial, autre que celle du don – contre don équivalent, autre que celle de donner à condition de recevoir. Isaïe nous invite à imaginer la réciprocité de l’alliance plutôt que celle du contrat. Entendons le récit d’Isaïe comme un appel à la confiance, celle qui transforme le contrat en alliance, le calcul en reconnaissance, la condition en surabondance.

Ezéquiel – Vous serez mon peuple et moi votre Dieu – Je mettrai en vous mon esprit

Confiance : Celle que nous fait Dieu quand Il nous dit « vous, vous serez mon peuple et moi, je serai votre Dieu »  Confiance quand il nous dit « Je mettrai en vous mon esprit » Confiance qui se crée dans l’appartenance commune, dans l’appartenance réciproque, dans l’appartenance à la maison commune.
Entendons le récit d’Ezéquiel qui raconte la traversée de la maison profanée à la maison nouvelle construite autour du Seigneur. Entendons ce récit comme un appel à la confiance pour faire de notre terre une « maison commune » où chaque créature – humaine et naturelle – peut se sentir « chez soi ».

Evangile de St Luc – Il n’est pas ici

Confiance :  Celle des femmes face au tombeau vide,  le vide de l’inattendu, de l’imprévu, de l’inimaginable ; le vide qui fait peur, qui désarme, qui désoriente
Mais le vide qui fait place au radicalement nouveau, ce nouveau qui n’est pas le retour du déjà connu, ce nouveau qui bouleverse complètement notre existence ; entendons le récit de Luc comme une invitation à faire confiance face à nos propres « tombeaux vides » pour aller chercher ailleurs Celui qui n’est plus ici.

St Paul – par le baptême nous sommes unis à la mort et à la résurrection du Christ

Christ est ressuscité !  Il nous faut de la Confiance pour y croire ; c’est la Confiance que nous recevons avec le baptême ;
Confiance en la vie qui traverse la mort , Confiance en la vie qui émerge de la mort ; le baptême nous unit dans cette expérience fondamentale d’une vie qui se construit à travers, et non pas contre, la mort ; entendons dans les mots de St Paul une invitation à voir dans le baptême la confiance de se sentir en permanence appelé à une vie nouvelle, une vie qui émerge, non pas contre, mais « à travers » toutes les morts, toutes les pertes, toutes les défaites qui nous assaillent au quotidien.

Elena Lasida

Phrases des groupes Carême :

Il n’y a pas de confiance sans amour. Faire confiance, c’est reconnaître qu’on ne maîtrise pas tout.
Faire confiance c’est traverser la peur. Nous sommes responsables de croire en la vie.
Sans confiance pas d’avenir. « Comment » faire confiance à ceux pour qui on vote ?
Quoi de pire et de plus destructeur que la confiance trahie ?
Renouer le lien de la confiance est plus difficile que de la susciter une première fois.
Pour faire confiance, il faut une vision réaliste, et de la valeur de l’autre aux yeux de Dieu et de mes propres insuffisances. Le lâcher prise, la confiance, comme un aveugle fait confiance à quelqu’un.
Cependant il ne faut pas non plus exagérer la confiance : les religieuses abusées avaient eu trop confiance : elles avaient oublié leur corps. Savoir créer un climat de confiance !
On a peur parce qu’on ne connaît pas les gens : on a peur de l’étranger. De… découvrons-le avec confiance !

La vraie confiance doit prendre des risques ; la confiance engendre la confiance ; la confiance ne se décrète pas : elle se construit. La peur nous aide-t-elle à avancer ? Et la confiance ? La confiance fait grandir.
La confiance… oui mais bon ne s’écrit pas avec un c… !

Prière universelle

1. Père nous te confions A. et L. Nous te prions pour tous les baptisés de cette nuit pascale, pour leurs marraines, leurs parrains, leurs proches, tous ceux qui les ont accompagnés, pour notre assemblée, pour tous les chrétiens. Que nous sachions les uns et les autres être des relais pour nous «entr-encourager. » Que nous reconstruisions ensemble le temple véritable, ouvert à chacun quel qu’il soit, fondé non sur la lettre mais la Parole vive.

2. Père, quand le coq claironne la nuit de trahison du disciple, que notre oreille se tende au fin chant du merle de Pâque en son matin. Quand tes fils crucifient leurs fils ou leurs soeurs, ô Père, quand la vie a goût de mensonges et de cendres, nous te prions. Passe-nous au feu qui purifie, celui où toute emprise craque et cède, laissant nos murailles à ciel ouvert et nos cœurs grands comme des cathédrales. Puis vite, Père nous t’en prions, désaltère-nous : victimes, bourreaux complices ou témoins, comme à la fraîcheur d’une cascade au printemps. La soif n’en sera que plus vive et nos chemins de confiance plus vrais.

3. Père, quand ceux qui ont tout donné pour suivre ton Fils portent les croix brûlantes de leurs frères qui ont trahis, donne-nous de savoir être présents, reconnaissants. Et en même temps Père, apprends-nous à nous à nous écouter mutuellement. Que ton Souffle nous sorte chacun de la défensive. Qu’Il nous entraîne, ton Eglise, au grand vent du large où des frères humains, quelque soient leurs exils attendent des oreilles et des mains disponibles.

4. Père, les rosaces ont tenu. Père les rosaces tiendront-elles ? De grandes échéances  européennes approchent. Les tweets, les pavés, les croix gammées, les injures, les fumigènes puis en riposte, les accusations de violence fusent. Chacun voit le mal chez l’autre. Toi seul sait composer avec nos tonalités. Toi seul danse ta Lumière dans les éclats de nos couleurs politiques plutôt jaunes, oranges, rouges, roses, vertes, bleu-ciel ou bleu-marine. Inonde-nous de ta clarté. Éclaire nos votes et nos décisions, ici en France, en Grande-Bretagne, chez tous nos voisins. Puis quand les choix seront faits, apprends-nous toujours plus à prendre soin de ta Lumière, quel que soit l’éclat qu’elle prend à la couleur de l’autre.

Alexandra
Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.