Pourquoi Jésus s’est-il laissé mourir sur la croix ?

Pourquoi Jésus s'est-il laissé mourir sur la croix ?Tel est le thème du nouveau parcours que les enfants ont eux-mêmes choisi. La mort, qu'il y a après ? Pourquoi Jésus est mort ? Autant d'interrogations sur lesquels nos enfants nous interpellent souvent.

Tel est le thème du nouveau parcours que les enfants de l’atelier des 7-11 ans ont eux-mêmes choisi. La mort, qui a-t-il après ? Pourquoi Jésus est mort ? Autant d’interrogations sur lesquels nos enfants nous interpellent souvent. Compte rendu de l’atelier du 9 novembre 2014.

Le cheminement commence par l’évangile des disciples d’Emmaüs : nous nous remémorons l’histoire de ces marcheurs dépités qui, aveuglés, ne reconnaissent Jésus seulement quand il rompt le pain autour de la table ! Les enfants sont invités à dire ce qu’ils auraient eux-mêmes ressentis s’ils avaient été à la place des disciples : « J’aurais eu peur  ! » « j’aurai été très triste, je me serai caché », « je serai effrayée… »

La deuxième partie de notre réflexChrist Kra NetB P1000137ion du jour consiste à repérer les étapes du chemin de croix : de l’arrestation de Jésus au Mont-des-oliviers jusqu’à la mise au tombeau. 7 lieux à repérer sur la carte tracée pages 4-5 du livret, 7 stickers à mettre en place. Pour conclure, nous lisons le récit de la passion et remettons tous les morceaux dans l’ordre chronologique.

Mais au fait, pour quelles raisons Judas, les grands prêtres, Pilate et la foule ont-ils voulu la mort de Jésus ? Si certains sont un peu perdus par la complexité des caractères et de la situation, d’autres répondent avec clairvoyance : « parce que Judas était jaloux », « parce que Pilate ne voulait pas perdre la face », « parce que Jésus les gênait en se prétendant être roi », « parce que une foule peut haïr aussi vite qu’elle a adulé…, comme pour les équipes de foot ! ». Et pour finir chacun écrit ses réponses sur son livret pages 6-7.

Pour conclure, nous nous mettons par terre en rond, Corinne nous propose alors de chanter le silence. Nous lisons la prière « C’était la nuit d’Elodie Maurot (cf. carton en annexe du livret). Puis nous apprenons le très doux et beau chant « Tu entends mon cri » (rabat de la couverture du livret) dont les paroles pourraient être celles du Christ en croix. Temps de silence : on regarde une représentation du Christ en croix, chacun ferme les yeux. Nos enfants, d’habitude si dynamiques et toniques, goutent le silence, comme s’ils étaient touchés par la profondeur de ce moment. Face au mystère de la mort de Jésus, que peuvent-ils faire !?

PS : vous pouvez reprendre le parcours avec votre (petit-)enfant, car certains n’ont pas eu le temps de finir au cours de l’atelier. Nous pourrons répondre à celles/ceux qui auront des questions la prochaine fois.

Tags from the story
, ,

2 Comments

  • Une fois de plus, chère Catherine Marie, j’admire ton travail et celui de toute l’équipe d’animation. Ce « talent » que tu as reçu du Ciel tu le fais fructifier à merveille… Bravo et merci pour tous ces enfants…
    Tu parles d’un livret que j’aimerais bien avoir en effet pour le cas où nous abordions avec mes petits enfants cette histoire de la mort de Jésus. Merci d’avance de ta réponse !
    Je t’embrasse
    Marie-Odile

    • chère Marie Odile, je vais rendre à césar ce qui est à césar (sic): je n’ai pas participer à cette première étape du parcours sur la mort de Jésus mais j’ai, comme toi imaginé la séance d’après le fidèle compte rendu de l’atelier rédigé par Nicolas Maurin !
      Pas facile, au premier abord, ce parcours choisi par les enfants, mais il semblerait qu’il apporte son lot de surprises !! La suite est pour dimanche prochain et cette fois-ci, je serai là …fidèle au poste !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.