P

Préparer Pâques avec les catéchumènes : l’Appel décisif

Après la cérémonie, nous sommes allées prendre un pot et je leur ai demandé leurs impressions. Amandine nous dit qu’elle était entrée pour la première fois dans Notre-Dame, et Léa, elle, était venue l’an dernier aux sermons de carême.

Elles ont trouvé toutes les deux la cérémonie émouvante, joyeuse, le sentiment que nous formions tous une famille, une communauté bienveillante.

Elles ont trouvé que le Père Michel Aupetit était attentionné. Il avait souligné dans son homélie que nombreuses étaient les lettres d’intention qui disaient la joie de devenir chrétien, et que pour lui aussi c’était une joie, que la longue suite des catéchumènes montant vers lui n’était pas traitée à la chaîne, ce n’était pas un effet de masse.

Et bien sûr, l’inscription du nom des catéchumènes sur les registres remis aux communautés contemplatives de Paris les a touchées et elles n’ont pas manqué de repérer laquelle de chacune des communautés allait prier un an pour elles.

Bref, un grand moment de joie pour nous trois.

Danielle Mérian

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.