Préparez une route pour notre Dieu

Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ;
lui vous baptisera dans l’Esprit Saint.

Dimanche, 10 décembre 2017

PREMIÈRE LECTURE (Is 40, 1-5.9-11)
« Préparez le chemin du Seigneur »
PSAUME (84 (85), 9ab.10, 11-12, 13-14)
Fais-nous voir, Seigneur, ton amour,
et donne-nous ton salut.
DEUXIÈME LECTURE (2 P 3, 8-14)
« Ce que nous attendons,
c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle »
ÉVANGILE (Mc 1, 1-8)
« Rendez droits les sentiers du Seigneur »

Bonjour à toutes et tous

Bienvenue au Centre Pastoral Saint-Merry
pour celles et ceux qui viennent pour la première fois,
Bienvenue au groupe des enfants 7-11 ans
qui vont cheminer avec nous durant toute la célébration.

Cheminer mais sur quelle chemin ? et pourquoi ?
A priori les textes de ce matin, à partir des deux grandes notions anthropologiques
que sont le temps et l’espace, semblent nous avertir de l’inatteignable de Dieu.

Le magnifique récit d’Isaïe décrit des paysages bouleversés
avec ravins comblés, montagnes abaissées

Et la lettre de Pierre assure que pour Dieu
mille ans sont comme un jour
et un jour comme mille ans, ajoutant ce détail qui en dit long
sur le hiatus temporel entre Dieu et nous :
« certains disent : le Seigneur a du retard »

Or, malgré ces écarts considérables, il y a la bonne nouvelle de l’Évangile
qui permet de croire en l’espérance de notre rencontre avec Dieu :

« Préparez le chemin ».

Préparer demande du temps pour aménager un nouvel espace
qui autorise l’accueil du Seigneur afin que :

Les mots qu’il nous confie, son appui, sa miséricorde
jalonnent notre vie
non seulement de chrétiens mais aussi de témoins de son amour

Oui, témoins pour l’aujourd’hui de nos contemporains,
les athées comme les croyants, les indifférents comme les critiques.
Tous sœurs et frères en humanité sur le chemin de la vie…tout simplement.

Alain Cabantous

_____________________

Pourquoi je suis là ce matin ?
_____________________

Témoignage

Je suis venu jusqu’ici pour me nourrir,
pour ré entendre des gestes et des paroles de  Jésus …
et je suis là aussi pour vous partager ce que j’en crois….

J’ai très envie de trouver des mots et des gestes  nouveaux, actuels,
pour  vivre et dire ce Jésus qui compte dans ma vie depuis très, très longtemps…
j’ai besoin que vous m’en parliez, que vous me disiez
comment vous-mêmes vous en vivez dans notre monde de 2018 ?
..comment vivre pour que l’esprit du Christ advienne et que  ce soit un peu plus Noël !

Ça me sera une nourriture  de partager avec vous le  pain et le vin
que Jésus va  nous proposer tout à l’heure  en nous disant :
c’est ma vie que je vous  donne  pour que vous ayez du « punch »,  force et énergie quoi !
pour aborder cette nouvelle semaine.

Et vous pourquoi êtes-vous là ?

Jean-Luc Lecat

A la question : « pourquoi suis-je ici ce matin »,
réponses témoignages des enfants :

– Déjà, parce que mes parents le voulaient ;
pour rencontrer des personnes que j’aime, et Dieu ;
ce matin, quand je me suis réveillé, je n’avais pas envie de venir,
mais maintenant que je suis là, j’en profite.
– Je suis là pour partager, pour être avec les autres, et pour écouter.
– Pour prier, passer un moment calme.
– J’aime aussi venir ici pour l’ambiance, puisque chaque semaine
nous faisons quelque chose d’original, d’amusant tout en restant religieux.
– Moi, je suis là pour prier, faire de nouvelles rencontres,
retrouver des personnes chaque semaine que je peux
pour me rapprocher petit à petit et de plus en plus de Dieu.

Et réponses témoignages des adultes :

– Ici, c’est comme une auberge, une halte sur le chemin :
je m’y nourris, je retrouve l’essentiel,
et il y a un partage de vie avec ceux que je rencontre.
– Je suis venu pour entendre ce que la Parole va me dire aujourd’hui.
– Pour ne pas désespérer.
– Se nourrir avec d’autres de l’Eucharistie
faite du pain de l’actualité et du vin de mes engagements.
– Je viens ici pour être surprise.
– Pour être interpelé, dérangé de mon ronron, nourri.
– Le baptême d’Hippolyte nous a guidés jusqu’à Saint-Merry ce matin,
nous nous sentons accueillis et bienvenus,
importants à vos yeux, aux yeux du Seigneur.
– Parce qu’ici, nous sommes libres.

Lus par Isabelle et Blandine

Méditation à la manière d’une prière eucharistique

Notre Dieu et Père de tous, nous sommes ensemble,
invités par toi, pour te rendre grâce et te remercier.
Aujourd’hui presque à la fin de l’automne et au début de l’hiver,
on est en manque de lumière. Le ciel est trop souvent gris
et cela n’aide pas à apercevoir tout ce qui de bon et de beau
se passe autour de nous, voire en nous.
Nous te remercions pour le soleil qui ne chauffe pas beaucoup
mais au moins nous éclaire et nous illumine.

En nous invitant à prendre le chemin,
l’itinéraire de ton Fils notre Seigneur Jésus,
tu nous invites à collaborer avec Lui dans l’annonce de la Bonne Nouvelle
qui n’est autre que Lui-même Jésus, Christ, ton Fils.

C’est donc surtout pour lui et par Lui, Jésus ton Fils,
notre Christ et Seigneur, que nous te remercions,
Lui la véritable Bonne Nouvelle.
Par Lui dont nous devons préparer sans cesse le chemin,
nous te louons et nous te chantons.


Là, Dieu notre Père, on est en plein paradoxe.
Le chemin de l’annonce de la Bonne Nouvelle
a raboté montagnes et collines et comblé vallées, gorges et défilés.
Et après tant d’étapes joyeuses ou difficiles
Jésus, ton Fils, notre Seigneur a culminé son voyage sur la croix.
Joli profil, beau parcours que l’on peut qualifier d’échec patent.
Mais tu n’as pas voulu laisser à la mort le dernier mot.
Et par la force de ton Esprit, tu l’as ressuscité et en as fait Le Vivant.

Que ce même Esprit fasse de ce pain et de ce vin les signes visibles
de la réelle présence de Jésus notre Christ parmi nous.

Voici notre credo, notre foi : nous faisons le mémorial de ta mort Seigneur
Jésus, nous proclamons ta résurrection comme tu nous as dit de le faire.
Et nous attendons ta venue, ton retour.

La route est longue, nos temps ne sont pas les tiens,
nos espaces ne coïncident pas forcément avec les tiens.
Et pourtant nous voulons mettre nos pas dans les tiens
et découvrir la Bonne nouvelle,
ton Fils dans nos vies de tous les jours.
Heureusement que tu nous as promis ton Esprit.
Qu’il fasse de nous d’abord
et de tous ceux qui partagent le repas du Seigneur
un seul corps et un seul esprit, ton Église,
dans la diversité d’origines, de goûts et de compétences
de telle sorte que tout cela contribue au bonheur et à la joie de tous.
Dans la justice et la paix.

Nous te prions aujourd’hui pour François :
qu’il ait toujours la force et la fraîcheur
qui décoiffent et réconfortent.
Et nous te prions plus particulièrement aujourd’hui
pour Michel notre nouvel évêque.
Qu’il ait l’audace sereine de répondre avec nous tous,
aux défis d’aujourd’hui en innovant,
en imaginant dans la fidélité à la foi et avec l’aide de tous.
Le travail est immense.

Prions aussi pour les morts et les vivants.

Jesús Asurmendi

Envoi

Oui, Seigneur, comme nous venons de le chanter : réveille-nous !

Pour que nous soyons ces veilleurs attentifs qui pourront parler haut et fort
non pour imposer mais pour rester en lien, en communication,
avec les hommes de notre temps

mets nous debout pour que nous soyons ou continuions à être
des pèlerins de ta justice sur les chemins du monde
où tu nous précèdes à chaque pas afin que nous devenions chemin.

Alain Cabantous
Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *