Prier pour la Syrie qu’est-ce que ça veut dire ?

À Saint-Merry, nous allons prier pour la Syrie et le peuple syrien. Qu'est-ce que cela veut dire? Nous ne nous berçons pas d'illusions. Nous savons que notre prière ne va pas inciter Bachar el Assad à quitter le pouvoir et demander l'asile politique à son ami Poutine. Elle ne va pas non plus transformer les salafistes en champions de la non violence et de la tolérance. Et cependant, si nous avions la foi grosse comme un grain de sénevé nous déplacerions les montagnes....

Dans la prière, nous ne changeons pas les projets d’un dieu supposé tirer les ficelles de l’histoire. Dans la prière, c’est Dieu qui nous change.

Nous allons prier pour la Syrie et le peuple syrien. Qu’est-ce que ça veut dire?
Nous ne nous berçons pas d’illusions.
Nous savons que notre prière, même jointe à celle de beaucoup d’autres ne va pas inciter Bachar el Assad à quitter le pouvoir et demander l’asile politique à son ami Poutine. Elle ne va pas non plus transformer les salafistes et autres frères musulmans en champions de la non violence et de la tolérance.
Et cependant, si nous avions la foi grosse comme un grain de sénevé nous déplacerions les montagnes….
Mais de quelles montagnes s’agit-il?
Ne serait-ce pas les montagnes de nos égoïsmes, de nos paresses, de nos peurs et de nos indifférences?

Dans la prière, nous ne changeons pas les projets d’un dieu supposé tirer les ficelles de l’histoire. Dans la prière, c’est Dieu qui nous change.
Il ne s’agit pas d’obtenir ce que nous demandons, mais de devenir autres.

enfant Syrie

Voici une photo de Syrie: ce n’est pas une icône, mais une photo prise récemment sur la place de Bab Touma à Damas. Des paysannes des villages environnant Damas, viennent y vendre les produits de leur terre. Dans une boite, il y a des feuilles de vigne, les feuilles de vignes sont employées pour préparer des mets très appréciés des citadins. Celle-ci a amené avec elle son bébé et l’a placé à côté, dans une autre boite. Sans doute n’avait-elle personne pour garder l’enfant ou voulait-elle le garder près d’elle ? (Jacques Picard)

En l’occurrence, la Syrie et les Syriens? Quelle prière?

1 Négocier notre détresse ; dire à Dieu notre désarroi devant une telle barbarie, notre révolte devant de telles injustices. Et aussi dire notre fraternité, notre refus de l’indifférence.
2 Affirmer notre solidarité avec le peuple syrien. Que nos amis syriens sachent qu’ils sont présents au coeur de notre prière.
3 Quand nous disons que nous ne pouvons rien faire d’autre pour eux que prier, ce n’est pas tout à fait vrai.
Peut-être cette prière nous mettra en marche pour un tout petit geste, une parole, un acte de solidarité.
A chacun de s’interroger dans la prière.

Robert Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *