Que sont nos amis devenus ?

Depuis bientôt quatre ans,  une vingtaine d’«amis-relais » maintiennent le contact avec  une trentaine d’«amis-absents », par échange de courrier, de coups de fil, visites, envoi d’actualités sur la vie du Centre pastoral Saint-Merry. Depuis notre dernière rencontre nous avons aussi accompagné  les derniers jours de plusieurs membres de la communauté

Que sont devenus ceux que nous ne voyons plus à Saint-Merry ?

Ceux que le grand âge empêche de se déplacer, ceux qu’un accident, une opération ou une  maladie retiennent éloignés pour quelque temps.  Mais aussi ceux qui, pour des raisons professionnelles sont partis vivre ailleurs de l’esprit de Saint-Merry ou qui, vivant en province ou à l’étranger, sont devenus des  intermittents des messes dominicales et des grandes fêtes.  Plusieurs qui n’ont pas encore accès à notre site internet nous ont témoigné leur souhait de recevoir des nouvelles du Centre pastoral. Nous n’oublions pas non plus ceux qui sont partis en claquant la porte, ou sur la pointe des pieds. Que sont-ils devenus ?

La troisième rencontre annuelle du groupe se tiendra le

dimanche 24 mars dans la salle Xavier de Chalendar à midi 45

après la célébration animée ce même dimanche par le groupe,

pour échanger des nouvelles des absents,
des témoignages, mais aussi des projets,
en partageant  le plat salé que chacun pourra apporter
(desserts, boissons et cafés seront offerts).
Toute la communauté est invitée.

« Que sont mes amis devenus que j’avais de si près tenus et tant aimés ? se demande Rutebeuf, un poète du 13èmesiècle. Ils ont été trop clairsemés, je crois le vent les a ôtés, l’amour est morte, ce sont amis que vent emporte et le vent devant ma porte les emporta. »

Mais non, l’amour n’est pas morte. Nous ne voyons plus nos amis mais ils  sont bien présents !

Henriette d’Harcourt, Joséphine de Linde, Geneviève Poitou, Jean Verrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.