De quelques anomalies. Le réserves de C. Manuel sur la dernière assemblée générale du Cphb

La plupart des réunions de St Merry auxquelles j’ai participé dans le passé étaient bien structurées et empreintes d’un réel sérieux. Mais aujourd’hui, que s’est-il passé ? Cette AG était surréaliste de bout en bout, ou plutôt cette réunion, car elle ne répondait en rien aux critères d’une assemblée générale qui normalement rend compte des actions entreprises dans l’année écoulée, aborde les problèmes mis à l’ordre du jour, recueille des majorités,  et dessine les grandes lignes de l’année à venir – pour guider le conseil pastoral, je présume.
Si ce n’est plus une assemblée générale, terme impropre, je note cependant plusieurs anomalies :
Pourquoi un thème général à cette assemblée ?
Pourquoi ces trois axes de réflexion imposés, formule exaspérante au possible, n’avaient-elles qu’un rapport lointain avec le « thème » de l’assemblée ?
Pourquoi ce timing si restreint qui ne permettait pas de faire quoi que ce soit des trois questions à débattre ? (10 min par question)

Que dire des diverses prises de parole ? Il me semble n’avoir entendu qu’une série décousue de pensées individuelles sans consistance auxquelles on ne donnera pas suite…

On n’a pas discuté le moins du monde – ce qui s’appelle discuter – de ce qui aurait pu faire l’objet d’un ordre du jour sérieux et précis, par exemple :

– La manière dont est gérée l’activité « art » qui n’est claire que pour ceux qui y participent effectivement…
– Les relations à l’intérieur de la communauté entre CP et fidèles, entre divers sous-groupes, entre « ceux qui ont le pouvoir » et les autres, entre les pasteurs et les laïcs, etc…
– Le « portage » des intentions au cours de la liturgie méritant d’entrer davantage dans le détail des choses, et en tout cas d’obtenir un acquiescement de l’assemblée à une modalité à creuser ensuite.
– et la discussion d’apports nouveaux à la célébration liturgique serait la bienvenue.

Je ne poursuis pas plus avant… Mais tout cela implique un changement complet du mode de préparation de cette « réunion
annuelle » qui n’est pas une AG ; Je verrais bien dans les semaines précédant la réunion une remontée vers le CP des questions qu’on voudrait discuter. Cette liste serait diffusée pour que chacun  réfléchisse à l’ensemble des sujets et apporte le jour venu une contribution structurée

En ce qui concerne la présentation des trois groupes « accueil, solidarité et actualité », on aurait souhaité que la présentation de chacun ne se borne pas à une énumération de noms, mais que soit dessiné un bilan des actions entreprises. Jacques Mérienne a ébauché un tel bilan sur les travaux d’architecture. Mais le reste ?
Bref, rien de solide, rien de clair, rien de sérieux dans ce pseudo-échange participatif qui m’a semblé personnellement bien inutile. Je reste très interloqué par cette manifestation… qui est vraiment à revoir complètement…
St Merry compte dans mon existence, et l’inanité de cette supposée AG me laisse un goût amer. J’espère que vous ne m’en voudrez pas d’avoir été aussi franc. Mais tout peut s’améliorer…

Christian Manuel

Tags from the story
,