Quelques réflexions sur la guerre et Dieu…

« Aucune guerre ne peut être une guerre voulue par Dieu. ...la guerre ne peut jamais se faire au nom de Dieu ! » Par Jean-Luc Lecat-Deschamps

Attribuer à Dieu de vouloir la mort d’un homme, même d’un seul homme, est une « fabrication » de l’homme….

Que sait-on de la volonté de Dieu, s’il existe ? Rien d’autre que ce que les hommes en disent… Il ne s’agit toujours que d’une pensée et d’une expression humaine sur Dieu.
Personne ne peut s’approprier Dieu pour infliger la mort à quelqu’un.
Tuer au nom de Dieu est l’usurpation d’un soit-disant pouvoir de Dieu totalement imaginaire ou idéologique.

Se revendiquer d’un Dieu qui voudrait la souffrance, la mort, la guerre, ne peut être que la référence à un être imparfait, créateur et destructeur de la vie qu’il crée… un dieu mante religieuse ! Mais si Dieu est tel, il n’est pas digne de l’homme qui, lui,  est capable d’amour, d’abnégation, de douceur, de tendresse… Un dieu qui ne voudrait pas la vie  pour tous n’est pas à la hauteur de l’homme et n’est  digne ni de culte, ni d’adoration. Il ne s’agit alors que d’un despote craint et vénéré par peur du châtiment… indigne d’un homme debout !

Aucune guerre ne peut être une guerre voulue par Dieu… que ce soit pour récupérer le tombeau du Christ, faire tomber une dictature ou sauver des milliers d’hommes ! La guerre n’est jamais « sainte », ni justice divine ! Ceci n’est qu’une façon humaine de parler. La guerre peut être une nécessité, elle peut être incontournable pour se défendre, pour défendre l’homme, ses droits, sa dignité, sa sauvegarde, sa libération à moins qu’elle ne soit faite au nom de sa folie de grandeur, de son idéal politique, de sa religion… Mais la guerre ne peut jamais se faire au nom de Dieu ! Et de quel dieu ?

Peut-être est-ce parce qu’il n’ose pas prendre à son compte ses actes de mort que l’homme cherche à les mettre sous l’égide de Dieu. Mais en fait c’est toujours la guerre des hommes décidée par les hommes, et elle est toujours sale !

Certes la religion est présente dans beaucoup de guerres, mais c’est du fait des hommes et des femmes religieux, croyants,  qui pensent savoir ce que Dieu veut, et désirent l’imposer à d’autres, que l’on arrive aux pires aberrations religieuses et atrocités humaines.

Que l’homme décide de tuer pour se défendre, pour se protéger, c’est sa volonté à lui, homme, et c’est sa responsabilité. C’est toujours un mal, possiblement un moindre mal, peut-être même un mal nécessaire ! Un mal que Dieu peut entendre, qu’il reçoit… mais un mal qui n’est pas de son fait, un mal qui vient de l’homme.

Sous le regard de Dieu, peut-être peut-on décider de tuer. Mais ce sera toujours de ma responsabilité. Serai-je coupable ? Je ne sais… Mais, de toutes façons, j’aurai créé du mal, même si parallèlement j’ai procuré du bien.

La mort de l’homme est toujours une perte, toujours un mal, ou au moins une limite… même à 100 ans ! Même si la mort est naturelle, elle a quelque chose de révoltant car elle manifeste l’anéantissement de quelqu’un qui a une valeur en soi, qui est irremplaçable, qui est unique.

Et c’est peut-être parce que c’est proprement impensable, inconcevable que nous, humains, nous croyons à la « non-mort » de l’homme, que nous rêvons ou croyons à l’immortalité ? Face à la décision de mort et aux actions de guerre, il n’y a que des hommes et des femmes, confrontés à leur responsabilité et qui, s’ils sont croyants, ont la chance de pouvoir vivre cette responsabilité en dialogue avec Dieu, sous son regard et à sa lumière.

 Jean-Luc Lecat-Deschamps

Tags from the story
, ,

2 Comments

  • Merci de partager ta réflexion sur la guerre des hommes au nom de Dieu ou d’un dieu!
    Plus que jamais l’homme veut dominer son semblable jusqu’à le détruire!

    Le pouvoir rend fou et tue l’amour !

    Mais chaque homme reste capable de développer l’amour qui a lui a été donné : cet Amour qui nous vient d’un ailleurs: de Dieu présent et absent, l’Insaisissable, le Tout-Autre…

  • Jean-Luc,
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton beau texte sur « la guerre et Dieu  » que je trouve clair et juste.
    Merci. JC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.