Scène d'auberge, Pompéi

Dimanche 28 juin. « Qui vous accueille m’accueille »

PREMIÈRE LECTURE (2 R 4, 8-11.14-16a)
« Celui qui s’arrête chez nous est un saint homme de Dieu »
PSAUME 88 (89), 2-3, 16-17, 18-19
Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante !
DEUXIÈME LECTURE (Rm 6, 3-4.8-11)
Unis, par le baptême, à la mort et à la résurrection du Christ
ÉVANGILE (Mt 10, 37-42)
« Celui qui ne prend pas sa croix n’est pas digne de moi.
Qui vous accueille m’accueille »


« Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d’eau fraîche,
à l’un de ces petits en sa qualité de disciple,
amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa récompense.
 » 
Matthieu 10, 42

Accueil

Bienvenue à tous, et en particulier bienvenue à vous qui nous rejoignez pour la première fois, pour cette célébration placée sous le signe de l’accueil. C’est ce que nous rappellent les paroles du Christ extraites de l’évangile de ce dimanche : « Qui vous accueille, m’accueille et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé ». Notre célébration d’aujourd’hui a également un caractère un peu particulier puisque nous avons le bonheur d’accueillir Alexis Leproux, vicaire général du diocèse, qui va la présider. 

Marc SR

Accueillir l’autre (extraits de l’homélie)

Quelle est aujourd’hui cette personne, ce visage appelé à avoir une place dans notre vie et dans notre communauté ?
La communauté n’est pas un cercle fermé, mais une maison ouverte, une porte ouverte.
Derrière chaque personne il y a un trésor, un secret, une promesse.
Il s’agit d’avoir une intelligence ouverte à celle des autres.
Le cœur du catholicisme nous bouscule : la Parole de Dieu est un mouvement permanent.
Rester ouvert à l’inconnu, à celui qui frappe, ignoré, oublié.
Regarder l’autre pour lui-même, pour que chacun puisse être vraiment lui-même.
Être vivant d’une vie nouvelle pour que nos cœurs soient ouverts et hospitaliers à la présence de Dieu.

P. Alexis Leproux

Chant : Tu nous invites à la rencontre

Paroles : groupe chant de St-Merry – musique : Léandre Boldrini (Avent 2019)

Tu nous invites à la rencontre
Elle est un risque que tu pris
Temps d’un regard, lieu d’une écoute
Qui rythment et déplacent nos vies

Pour ne pas manquer les aurores
Toujours veiller malgré les nuits
Où les rencontres esquissées
Viendront s’accomplir sous nos yeux

S’ouvrir au don de la rencontre
Prendre patience quand elle tarde
Se tenir prêts pour l’inconnu
Et partir vers ce qui advient

Préparer pour lui le chemin
Élargir les traverses étroites 
Où l’écoute du cri lointain
Vient en rencontre sur nos routes

Accueillir aussi le mystère
Dans la confiance d’une voix
Premier venu, premier qui vient
Enfant conçu d’une promesse

Prière universelle

  • Seigneur, à l’aide quand nous doutons de la fécondité de nos vies et nous agrippons à des sécurités figées, à nos proches, nos biens et même à nos croix. Seigneur, merci pour Ta Parole qui fait sauter nos chaînes et ouvrir l’avenir, débouche nos oreilles et nos étroitesses de vue.
  • Seigneur, à l’aide, nous votons aujourd’hui à Paris et nos choix nous divisent trop souvent. Mais merci, car nous pouvons voter. Seigneur apprends-nous, apprends aux plus jeunes parfois désabusés à retrouver le goût perdu du politique, à renouveler les institutions, à rendre hospitalière notre cité.
  • Seigneur, à l’aide, notre Église, nos communautés sont trop souvent confinées, confites dans le passé. Mais merci, car tant d’initiatives ont jailli ces derniers mois. Que cet élan nourrisse notre créativité, nos solidarités et nos manières de Te célébrer.

Envoi : l’accueil, une vraie joie

« Accueillir, être accueilli ». Comme nous l’ont rappelé les textes de ce dimanche, il y a, dans ce double mouvement un enjeu vital : dans la dynamique de l’accueil nous sommes appelés à grandir en humanité à la rencontre de la Source de toute vie, nous dit le Christ. Comme aiment à nous le dire nos amis en charge de l’accueil des passants dans cette église, l’accueil est aussi une vraie joie, où celui qui accueille est également accueilli par celui qu’il accueille. À l’heure où, pendant la période estivale, nos relations sociales vont probablement s’intensifier et se diversifier, que cet esprit et cette joie de l’accueil nous accompagnent et nous habitent dans nos rencontres pour les semaines à venir !

Marc SR

 « Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète
recevra une récompense de prophète ;
qui accueille un homme juste en sa qualité de juste
recevra une récompense de juste.
« 

Matthieu 10, 41

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.