Rencontre islamo-chrétienne à St-Merry : le monde bouillonnant de la solidarité internationale

Etape des Semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC) organisées chaque année par le Groupe d'Amitié islamo-chrétienne (GAIC), la soirée du 4 décembre à St-Merry a traité de la dure réalité de la vie à Gaza, en particulier pour les enfants.

Devant une soixantaine de personnes, Ziad Medoukh, témoin palestinien clairvoyant et persévérant, a présenté son analyse de la situation et sa démarche pédagogique[1]. Il a fait part de l’incroyable dynamisme de la société gazaouie qui, malgré treize années de blocus et des incursions militaires israéliennes au quotidien, a fait le choix courageux (et humainement coûteux) de rester sur place et de résister par la non-violence, contrariant ainsi les plans de nettoyage ethnique de l’occupant. Il a souligné que la principale demande de la population est un soutien moral de la communauté internationale, par l’intensification des échanges amicaux et la diffusion des informations de terrain – notamment celles fournies sur YouTube par la chaîne gratuite « Gaza la vie », animée bénévolement par des diplômé(e)s de français.Christophe Denantes, médecin de retour de Gaza – son collègue et ami le Pr Oberlin, lui aussi habitué des missions à Gaza, n’avait pas pu venir –, nous a éclairés sur les conditions de (sur)vie de la population civile dans ce petit territoire de 365 km2 coupé du monde et constamment agressé.

Mohamed Drabih, Franco-palestinien, ancien haut responsable dans le gouvernement de Ramallah, aujourd’hui représentant de l’association Human Appeal, a présenté les actions de cette ONG internationale au service des personnes les plus vulnérables dans 25 pays dont la Palestine.

En plus de nos partenaires habituels (GAIC, Union Juive Française pour la Paix), on notait la présence de représentants d’autres structures, comme le CCFD-Terre solidaire, l’ACAT et le vicariat pour la solidarité du diocèse de Paris (avec lequel St-Merry, aux côtés d’autres paroisses parisiennes, organise chaque année la journée de la solidarité internationale – en 2019 aux Grands Voisins avec une présentation de nos actions à Gaza et au Mexique). Sont également venues des personnes que nous n’avions pas l’habitude de voir dans ces rencontres (dont plusieurs membres de St-Merry), ainsi que l’animateur d’une radio alternative (Fréquence Paris Plurielle), une cartographe, un ancien ministre de la culture de l’Autorité palestinienne, etc.

Les questions du public ont été nombreuses et variées : marche du retour à Gaza, soutien psychologique aux enfants traumatisés, problèmes de l’eau non potable ; mais aussi volonté de l’Etat d’Israël de faire disparaître la communauté chrétienne de Palestine (jugée dérangeante pour sa politique coloniale), incitation des pèlerins en Terre sainte à exiger d’être mis en contact avec la population palestinienne, dénonciation de l’amalgame antisionisme/antisémitisme, etc.

Ces Rencontres islamo-chrétiennes sont l’occasion d’échanges entre des personnes de confessions, d’origines et d’activités différentes, qui n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer. Dépassant le simple cadre de l’interreligieux, elles nous immergent dans le monde varié, inventif et bouillonnant de la solidarité internationale. N’hésitez pas à nous rejoindre dans ce combat pour la vie et la dignité humaine.

Laurent Baudoin, Isabelle Mérian, Bruno de Benoist

[1] Lire son nouveau livre en français : Etre non-violent à Gaza, en coll. avec Laurent Baudoin et Isabelle Mérian, Paris, Ed. Culture et Paix, 2019, 192 p., 13 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.