R

Reprise des échanges par Skype avec Gaza

Ziad Medoukh est venu en France fin 2019 pour participer à plusieurs conférences (dont une au Sénat) et promouvoir son nouveau livre en français « Être non-violent à Gaza », à l’écriture duquel deux membres du Centre pastoral St-Merry ont collaboré.

Un des principaux messages de Ziad est la nécessité de faire connaître, en France et ailleurs, la situation réelle à Gaza, et d’offrir une ouverture psychologique et culturelle aux Gazaouis qui vivent sous blocus depuis douze ans dans une grande indifférence internationale. Il souhaite également que les étudiants puissent pratiquer oralement le français car ils ont peu d’occasion de rencontrer des francophones à Gaza.

Ce 9 février, deux thèmes de discussion avaient été programmés : les « gilets jaunes » en France et le plan Trump pour (ou contre ?) la Palestine.

Nos interlocuteurs souhaitaient avoir notre point de vue sur le mouvement des gilets jaunes, qui les intrigue beaucoup.

Après une courte présentation de notre part, incluant une référence au dossier du Monde diplo « Quand tout remonte à la surface »(www.monde-diplomatique.fr/2019/01/HALIMI/59441), ils nous posèrent beaucoup de questions :
– Quelle est la place de la société civile dans ce mouvement (syndicats, partis politiques, etc.) ?
– En France faut-il une autorisation pour manifester ?
– Ce mouvement est-il un symbole de l’opposition française ou un phénomène seulement lié au refus d’une taxe ?
– Peut-on faire un lien avec les Printemps arabes ?
– Quelle est la position du gouvernement par rapport aux victimes de violences policières ?

Les étudiants semblaient interloqués par le niveau de ces violences. Ils nous ont dit : « La France, c’est l’Europe ; la violence de la police française est choquante pour nous. Quelles sont les limites de l’utilisation de la violence par la police ? ».

Nous avons conclu ces échanges par quelques mots sur le « Deal du siècle » selon Trump. Pour eux,  c’est plutôt « l’arnaque du siècle », qu’ils sont unanimes à refuser. Une vidéo de la chaîne « Gaza la vie » explicite leur point de vue : https://www.youtube.com/watch?v=-lCIViStSOs

Nous allons reprogrammer des échanges réguliers par Skype, en lien avec les projets soutenus par la communauté (soutien psychologique aux enfants traumatisés, résistance non-violente par l’art et la culture, etc.), qui pourront faire intervenir des spécialistes (psychologues, artistes, journalistes…) internes à la communauté ou externes. En effet, l’implication du plus grand nombre d’entre nous est indispensable pour soulager un peu nos amis de Gaza dans leur enfermement contraint. Nous vous tiendrons informés.

Isabelle Mérian

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.