Retour sur notre Carême 2019 : « La confiance, chemin d’espoir et d’humanité dans le monde »

Cette année, vu le contexte,  le thème de notre Carême était un peu provocateur... mais d’autant plus de circonstance. Il a mobilisé notre communauté et a permis, en confiance, de précieux échanges apaisants et dynamisants.

Ce qui s’est passé

Nous l’avions annoncé dans la lettre 134 en donnant tout un corpus d’images et de textes, et même un séquencement … «Cela fait qu’on a presque démarré en trombe !»  sourit un participant.

Où se trouvaient nos groupes Carême en 2019 ?

Un bilan concret d’abord : quoique cela ait été gêné par les vacances (!), la mobilisation de la communauté a été excellente après un appel à accueillants lancé également par Internet.  Il y a eu 3 groupes de plus que l’an dernier : 15 groupes parisiens et 1 sur Versailles. (carte ci-jointe), et chacun a pu constater l’intérêt de faire deux réunions (connaissance, maturation, évolution des questions). Malgré ces succès, les organisateurs de la logistique souhaiteraient prévoir leur succession en douceur avec un tuilage… : les contacter, ils ont confiance !

 

Des ressources, des sources, partagées pour vivre la confiance de notre mieux

Ainsi environ cent vingt cinq personnes de la communauté ont pu mieux faire connaissance, même si elles se croisaient de temps en temps, se découvrir, et réfléchir et partager sur ce mot qui suscite parfois autant d’angoisses que de joies…

Partage de vie, d’anecdotes parfois pittoresques, dramatiques ou comiques, réflexion sur nos propres réflexes, sur nos réactions : suis-je logique ? optimiste ou pessimiste ? solitaire ou communautaire ?

Les groupes ont partagé ce trésor : vous trouverez ici le retour intégral de leurs comptes -rendus ,   l’expérience de la confiance dans une entreprise, par Frédéric et un texte écrit par Dida, une jeune femme algérienne de passage en France.

Et puis il y a eu le Jeudi Saint. La phrase sur le lutrin calligraphiée par Mireille était «  Il les aima jusqu’au bout » … Dans cette phrase, où et de quel côté se situe la confiance ? Quel exemple… Le travail des groupes fut présenté à l’Offertoire. Vous en trouverez ici certaines prises de parole,  comme pour chaque célébration de Saint-Merry.

La célébration s’est prolongée par une veillée dans l’écoute et la prière, ensemble, portés par le silence, l’orgue ou le chant avec comme refrain « Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance » (Isaie 36, 1-22).

Nous nous sommes approprié alors des phrases venues des rencontres de Carême et de  l’Evangile : nous les avons partagées comme des cadeaux donnés, reçus ; elles ont été lues, déposées sur l’autel, choisies par certains qui sont allés les afficher  pour que tous ceux qui passent  puissent  en bénéficier.

Ce Carême ainsi a été un temps favorable de passage vers une vie plus ressuscitée, car là est notre confiance.

Marguerite Champeaux-Rousselot

 

L’équipe des rencontres de Carême se composait cette année de : Pierre Castaner, Myriam Glorieux, Valérie Lepeltier, Philippe et Isabelle Pépin, Bernard et Danièle Reis, Camille et Claire Saconney. Un grand merci à eux.

Si deux ou trois personnes sont intéressées pour reprendre l’organisation des rencontres de Carême, elles peuvent contacter Bernard et Danièle Reis à l’adresse courriel suivante :  bernard.daniele.reis@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.