©fc

Le Sacrement de la Sérénité – Un nouveau sacrement ?

"Par cette onction sainte que le Seigneur vous régénère comme au jour de votre baptême. Par la grâce de l’Esprit Saint qu’elle vous réconforte et nourrisse en vous la passion d’aimer."

Dès ses débuts, en reprenant des paroles ou des gestes de Jésus, l’Église a créé des signes qui correspondaient aux besoins du temps et des demandes, c’est ainsi que sont nés les sacrements. Certains ont  pris des noms différents, comme celui du sacrement des malades, devenu de « l’extrême onction ».

Aujourd’hui à Saint-Merry, nous l’appelons sacrement de « la sérénité ». Un terme qui parle non seulement à des personnes âgées mais aussi à des malades dans leur corps et leur âme, de tous âges, en difficultés.Pendant la célébration du dimanche 29 janvier, Daniel Duigou est allé vers une quarantaine de personnes groupées en cercle sur le carré, en s’adressant à chacun : « Par cette onction sainte que le Seigneur vous régénère comme au jour de votre baptême. Par la grâce de l’Esprit Saint qu’elle vous réconforte et nourrisse en vous la passion d’aimer ».

Nous tenions beaucoup à ce que cette cérémonie se réalise avec toute la communauté. Ce sacrement remis à l’ordre du jour avait été préparé par des rencontres et des réflexions qui portaient sur le temps qui nous reste à vivre, qu’en faire, comment le gérer. La maladie, l’âge avancé sont parfois difficiles à vivre surtout dans la solitude. Il arrive que ces situations peuvent obscurcir nos raisons de croire et d’espérer, jusqu’à même parfois nous faire douter de l’existence de Dieu. N’est ce pas en raison de ces faiblesses que Dieu vient vers nous dans le creux de nous même ? Des flyers déposés à la table d’accueil étaient à la disposition des gens de passage.

Et maintenant ? Il y aura un lendemain, tout n’est pas terminé. Le désir de se retrouver a fait jour ainsi que d’accueillir des nouveaux. Vous êtes tous invités à nous rejoindre, jeunes et moins jeunes. On se dit à bientôt après Pâques pour de nouvelles initiatives.
Pratiquement : si vous le désirez, adressez-vous au secrétariat qui me fera parvenir votre courrier.
cphb.merri@wanadoo.fr ou Centre pastoral Saint-Merry, 76 rue de la Verrerie 75004 Paris

Jacqueline Casaubon
Chargée de mission par l’Equipe Pastorale
15 février 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *