Sacrement de la Sérénité

Ce n’est pas un nouveau sacrement, mais simplement une autre appellation du sacrement des malades. Car il s’adresse aussi aux personnes en fin de vie et de tous âges, en souffrance dans leurs corps, dans leur esprit, en demande d’apaisement et de réconfort.
En 2017, la réponse, à cette proposition, a été inattendue. Une quarantaine de personnes, jeunes et âgées se sont présentées, pendant une célébration dominicale, pour recevoir l’onction d’huile sur le front et les mains. L’huile apaise les plaies, panse les blessures, donne force et douceur.
Pour 2018 la date et les deux réunions préparatoires ne sont pas encore fixées.
Animation : Jacqueline Casaubon, chargée de mission