Saint Merry à l’horizon 2025

Le 12 juin prochain, un mini événement à Saint Merry. Plus d’une cinquantaine de membres des groupes (solidarité, accueil, expositions et concerts, etc.) se réuniront comme chaque année pour faire un premier bilan avant l’Assemblée Générale d’octobre. Une expression de la démocratie interne. Mais, cette fois-ci, l’équipe pastorale les invitera à regarder l’horizon 2025

Le 12 juin prochain, un mini événement à Saint Merry. Plus d’une cinquantaine de membres des groupes (solidarité, accueil, expositions et concerts, etc.) se réuniront comme chaque année pour faire un premier bilan avant l’AG d’octobre. Une expression de la démocratie interne. Mais, cette fois-ci, l’équipe pastorale les invitera à regarder l’horizon 2025.

L’invitation de l’équipe pastorale

 

Préparation de la Nuit blanche 2013
Préparation de la Nuit blanche 2013

La vitalité de Saint Merry

Il faut sans doute venir de l’extérieur pour prendre vraiment conscience de l’exceptionnelle vitalité de notre communauté de Saint Merry. Il y a bien sûr les débats, les ateliers, les actions de solidarité, les concerts et les expositions qui se succèdent toute l’année, sans oublier le nouveau site dont la fréquentation augmente d’une façon spectaculaire. Mais, au-delà de ces manifestations artistiques et ces activités intellectuelles ou militantes, dans ce même élan créatif et cette même exigence de vérité, il y a nos célébrations et prières, et avant tout les célébrations eucharistiques du dimanche, qui traduisent mieux que toute autre forme notre amour de la vie et notre espérance dans le Christ. Dans le monde désenchanté qui est le notre, triste et sans illusion, où l’individu préfère se replier sur lui plutôt que s’engager, la sécurité plutôt que l’audace, nous ne mesurons peut-être pas la chance que nous avons de connaître un tel enthousiasme et une telle liberté dans la recherche du sens de l’homme et de la vie, de Dieu et de l’amour véritable.

Les dangers

Mais il ne faut pas tomber dans une autosatisfaction facile et trompeuse, et nier les maux qui peuvent nous atteindre au bout d’un certain temps, comme pour tous les groupes quels qu’ils soient. C’est le danger majeur qui risque de stopper notre dynamisme et réduire notre capacité de création. Sans que nous le voulions, si nous n’y prenons garde, notre communauté pourrait devenir ce qu’elle combat depuis sa naissance, une institution en elle-même, et se fermer à toute initiative. Elle pourrait se satisfaire de ce qu’elle est devenue, en ne faisant plus que répéter un modèle supposé abouti et en régressant dans des habitudes rassurantes et des règles transformées en dogmes. Il y a en particulier trois maux qui risquent de devenir pour nous un poison mortel : le manque d’écoute entre nous, l’insuffisante circulation de l’information, et, surtout, le cloisonnement des activités.

L’eucharistie dominicale

L’horizon 2025

C’est pourquoi, le jeudi 12 juin, l’équipe pastorale propose de réunir l’ensemble des participants des groupes autour de trois objectifs prioritaires : s’écouter, s’informer et s’ouvrir à de nouvelles idées. D’ailleurs, l’année prochaine, une occasion, ou, mieux, une exigence va s’imposer à nous dans ce sens. Le 40ème anniversaire de St Merry sera pour la communauté un formidable rendez-vous avec son histoire. Pour être fidèle à ses premières intuitions et à ses fondamentaux de départ qui passent par la créativité, c’est bien ensemble que nous seront appelés à définir de nouvelles perspectives pour les dix années à venir. Forte de son passé et de son originalité mais aussi face au terrifiant et excitant défi de la postmodernité, la communauté se devra de trouver un nouveau langage de foi pour vivre avec la nouvelle génération, dans l’aujourd’hui de notre temps, l’espérance de la résurrection. Si l’âme de Saint Merry est la créativité, ce sera l’occasion de le prouver. Dès septembre prochain, nous ouvrirons un chantier sur la question essentielle : quelle Eglise voulons-nous vivre à l’horizon 2025, et pour quel monde ? L’assemblée générale sera le coup d’envoi de cette réflexion qui nous conduira à écrire une nouvelle feuille de route. « Inventer » devra être notre maître-mot pour que septembre 2O15 soit le commencement d’une nouvelle aventure spirituelle. Le 40ème anniversaire n’aura d’intérêt que s’il se transforme en un acte ou événement créatif en tant qu’expression d’une foi incarnée dans notre humanité.

Le pape François à la Une du New York Times
Le pape François à la Une du New York Times

La complicité de François

A Saint Merry, un personnage imprévu s’invite étonnamment depuis quelques mois dans notre réflexion :  le pape François. Avec un certain courage et malgré les résistances qui s’organisent déjà autour de lui, il ne cesse d’inviter l’Eglise à « ouvrir ses portes » mais aussi à trouver « de nouvelles routes », à « sortir d’elle-même » et à « aller vers celui qui ne la fréquente pas », à « prendre soin des personnes, les accompagner comme le bon samaritain qui lave et relève son prochain » et à « dialoguer et cheminer avec elle » quitte à « descendre dans leur nuit ». François s’annonce comme un complice inespéré dans l’audace que nous devrons trouver pour réinventer Saint Merry. Le 12 juin, la rencontre des groupes sera la première étape de la préparation du 40ème anniversaire, le tremplin pour l’ouverture du chantier 2015, le premier souffle pour une lecture de l’Esprit, et non de la lettre, de l’Evangile dans la ville. Venons avec des idées en nous projetant dans l’avenir, et soyons suffisamment fou pour devenir raisonnable …

Daniel Duigou, pour l’équipe pastorale

Premiers renseignements pratiques

  1. Le jeudi 12 juin, la réunion de l’ensemble des membres des groupes – ce qui n’exclut d’ailleurs pas la participation de membres de la communauté n’appartenant pas forcément à un groupe mais qui désireraient venir – se tiendra dans l’église de 19h à 22h.
  2. Un ordre du jour plus précis sera communiqué début juin.
  3. Pour faciliter l’organisation, chaque participant apportera son dîner. Seuls la boisson et le dessert seront proposés sur place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *