Si Coluche et l’Abbé Pierre pouvaient se (nous) réveiller !

Janvier 2014 ! Comment ne pas se réjouir de voir tant d’indignés manifester ! 19 janvier : la marche pour la Vie ! 26 janvier : Jour de colère ! 2 février : la manif pour tous !
Oui, mais quel constat : une marche « pour la Vie » qui occulte totalement les millions d’enfants qui meurent de faim, jour de colère, rassemblement « fourre-tout » qui réunit tous les mécontents et les frustrés. Globalement c’est la droite avec beaucoup de catholiques et avec le support de l’extrême droite qui manifeste ! Ils découvrent d’ailleurs que s’affronter aux forces de l’ordre, ce n’est pas un défilé de la Fête – Dieu !
Le 19 janvier c’était pourtant la 100ème journée mondiale du migrant et le Pape François appelait à passer d’une « culture de rejet » à une « culture de la rencontre ».
Mais, ce jour-là beaucoup de paroisses se mobilisaient pour descendre sur Paris. Heureusement qu’au CPHB, nous avions la chance de partager le repas avec les migrants.
Alors où sont les Hommes Debout qui devant la montée du racisme, de la xénophobie, des replis identitaires marcheraient pour la Fraternité, et pour faire reculer toutes les formes d’exclusions ?
Dans ce grand silence, il y a Christine Lagarde, la patronne du FMI, qui invite « les maitres du monde » réunis à Davos à s’inquiéter que « dans de trop nombreux pays, les bénéfices de la croissance ont profité à trop peu de gens, ce qui n’est pas la bonne recette pour la stabilité et la mobilité de la croissance mondiale ! »
A méditer…
Où sont les indignés qu’appelait Stéphane Hessel ?

Jean-Marc Lavallart