Photo by Jack Finnigan on Unsplash

Solidarité, maintenant et après

Les dernières semaines ont changé beaucoup de choses dans nos vies. Elles ont aussi mis en évidence une chose qui se manifeste de différentes façons et à différents niveaux, la solidarité.

Celle organisée par l’Etat d’abord, qui permet d’affronter cette période d’incertitude sans avoir à se demander comment payer les soins s’ils s’avéraient nécessaires, ou comment se nourrir parce qu’on a perdu son travail du jour au lendemain, se retrouvant sans ressource. On ne mesure sans doute pas assez l’importance des programmes qui constituent la « solidarité nationale » et qui ont montré toute leur utilité ces dernières semaines. 

La solidarité se manifeste aussi dans la vie de tous les jours par des actions, certes plus limitées, mais qui paraissent plus concrètes, en faisant les courses pour un voisin, en fabricant des supports de visière sur une imprimante 3D ou encore en gardant le contact avec des personnes isolées.

Ces élans de solidarité sont importants maintenant, mais la solidarité devra s’inscrire dans la durée. Si tout est actuellement figé, l’après-confinement nécessitera de maintenir cette solidarité. Emmaüs a lancé mi-avril son premier appel aux dons depuis près de 70 ans. Ce n’est sans doute que le début.

Edouard V.

Billet du dimanche 3 mai 2020

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.