Le groupe SNC de St-Merry accompagne des chercheurs d’emploi

snc

On entend ce mot « chômage » presque tous les jours. La situation ne s’améliore pas, ou si peu. L’aide aux chômeurs se fait par un accompagnement de chaque demandeur par un binôme. Le trio se rencontre périodiquement aussi longtemps que le désire l’accompagné. Que désigne-t-on avec ce mot  accompagnement ?

Chômage et accompagnement :
Quand Pierre ou Charlotte ou Jacques viennent demander de l’aide, ils sont au bout du rouleau, fatigués des démarches, enfermés dans leur échec, ayant perdu confiance dans l’avenir, et ce qui est plus grave, en eux. Ils espèrent qu’ils vont bénéficier d’une aide technique, du réseau des accompagnateurs  et qu’ils verront le bout du tunnel. Ils ont raison : ils verront le bout, mais rarement de la façon qu’ils imaginent !
Dans tous les témoignages d’accompagnés, l’écoute est citée comme le fondamental du retour à l’emploi. L’écoute ? Ça sert à quoi ?
L’écoute, c’est le premier cadeau. Pour l’accompagné, être écouté sans être jugé crée étonnement et réconfort.
L’écoute, c’est le premier signal qui dit : « Vous comptez pour moi et nous croyons en vous. Non, nous ne croyons pas, nous savons que vous vous en sortirez et nous serons là aussi longtemps que vous le voudrez ! »
C’est le point de départ du redressement, de la prise de conscience du « yes I can« .

OK OK mais tout ça, ça ne donne pas de travail ! Ça paraît du bon sens. Cependant pour être embauché, il faut convaincre que vous êtes le meilleur pour répondre au besoin de l’embaucheur. Pour être convaincant, il faut être convaincu soi-même ! Ce n’est que lorsque cette première étape est atteinte que l’on réussit dans sa recherche.

Stéphane Berche

Pour en savoir plus : www.snc.asso.fr 

Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.