©fc

Un Synode pour les familles telles qu’elles sont ?

Ce « Synode sur la famille » est à vivre comme un « Synode sur l’Église »... sur l’Église face aux familles telles qu’elles sont et non pas telles qu’elle voudrait que la famille soit !

Infographie, Synode sur la famille;Au moment de rédiger cet article, nous apprenons qu’un nouveau questionnaire vient d’être adressé par le Vatican à tous les catholiques à travers les conférences épiscopales nationales. Nous en attendons la traduction pour la publier dans notre site. Déjà des commentaires sont parus notamment dans La Croix. Il s’agit d’une feuille de route définie non pas à partir de la doctrine mais à partir de la situation réelle des familles et de leurs attentes à l’égard de l’Eglise. Cela va dans le sens de ce que l’Atelier « Synode sur la famille » propose à toute la communauté du CPHB Saint-Merry. À savoir, une démarche en trois séquences qui nous conduira jusqu’au deuxième Synode, en octobre 2015.

Dans une première séquence, jusqu’à la mi-février, nous souhaitons recueillir des témoignages sur les situations familiales vécues au sein même de notre communauté. Nos familles sont bien différentes les unes des autres et très souvent bien différentes du modèle familial prôné par la doctrine de l’Eglise. Aussi, nous appelons celles et ceux qui le voudront – en toute discrétion – à témoigner sur leur façon de vivre la famille. Soit en acceptant d’être interrogé par un membre de l’Atelier « Synode sur la famille », soit en répondant directement au questionnaire ci-dessous.

Dans une deuxième séquence, durant le temps du Carême, nous vous inviterons à réfléchir en petits groupes à la manière dont nous faisons ensemble « communauté » à travers nos différences familiales et à travers nos ressemblances familiales. Savons-nous ne porter aucun jugement de valeur entre ce qui serait bien et ce qui serait mal. Saurons-nous libérer une parole multiple enracinée dans l’unique amour que Dieu porte à son peuple.

Enfin, dans une troisième séquence, entre Pâques et Pentecôte, nous interrogerons l’Eglise (notre communauté, le diocèse, le Synode) sur sa façon d’accueillir les différentes manières de vivre la famille aujourd’hui. Quelles sont ses approches pastorales et théologiques au-delà de l’énoncé de ses dogmes ? Enfin, nous ferons savoir ce que nous attendons du Synode au regard des situations familiales réellement vécues.

Tout au long de ce parcours, nous tiendrons la communauté au courant des travaux de l’Atelier et des initiatives que nous proposerons telles une célébration dédiée au thème des familles, un « Parler la bouche pleine », un échange avec un théologien…

Ces questions concernent chacune et chacun. En effet, nous pensons que ce « Synode sur la famille » est à vivre comme un « Synode sur l’Eglise »… sur l’Eglise face aux familles telles qu’elles sont et non pas telles qu’elle voudrait que la famille soit !

Canevas de recueil de témoignages

1) si vous souhaitez témoigner à travers un entretien avec un membre de l’Atelier, merci de vous signaler auprès de Michel Bourdeau : mb.com@wanadoo.fr

2) si vous souhaitez témoigner directement, merci de suivre ce canevas de questions et d’adresser votre réponse (3 feuillets maximum) à Michel Bourdeau : mb.com@wanadoo.fr

Un prénom d’emprunt peut être utilisé afin de garantir une publication en toute discrétion.

Quelle est votre situation familiale ?

Comment vivez-vous cette situation ?

Quel sens donnez-vous à votre manière de vivre la famille ?

Comment votre entourage réagit-il ? A-t-il ou non évolué ?

Comment votre foi est-elle engagée dans cette situation ?

Comment vous sentez-vous dans la communauté de Saint-Merry ?

Qu’en attendez-vous ?

Etes-vous en lien avec d’autres communautés que le CPHB Saint-Merry ?

Qu’attendez-vous du Synode sur la famille ?

Et au-delà, qu’attendez-vous de l’Eglise ?

Question subsidiaire : Si vous êtes personnellement affecté par le fait que l’Eglise ne prend pas en compte la situation vécue par une personne proche de vous, comment partagez-vous son attente ou son indifférence vis-à-vis de l’Eglise ?
(Si vous le souhaitez, vous pouvez recueillir son témoignage et nous le transmettre).

Michel Bourdeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.