cardinal André Vingt-Trois

Lettre au cardinal André Vingt-Trois

Lors de l’assemblée des équipes synodales du diocèse, le Cardinal André Vingt-Trois a déclaré que « La mission de l’Église est de tenir la main des gens et de les aider à marcher ». Notre Atelier « Synode sur la famille » vient de lui adresser une lettre pour le remercier de ses propos bienveillants. Et aussi pour lui poser une question : « Comment manifester envers tous une pastorale de miséricorde si les règles demeurent et si la doctrine reste immuable ? »

Intervention du Cardinal André Vingt-Trois

« Sommes-nous prêts à accepter que notre modèle familial ne soit pas universel ? » Voici une des paroles prononcées par le Cardinal André Vingt-Trois qui avait réuni, le 18 juin, les équipes paroissiales constituées autour du Synode sur la famille. Les 65 à 70 paroisses (sur 106 à Paris) où une « équipe synodale » a fonctionné étaient représentées par 180 à 200 personnes. Face à l’ébranlement social que nous vivons, l’Église n’a pas de solution si ce n’est de demander aux communautés chrétiennes d’accueillir et d’assumer l’expérience particulière des uns et des autres.