Coluche

Il y a 33 ans, les Restos du Cœur naissaient à Saint-Merry

Cette histoire a été relatée dans un article de Jean-Baptiste Harang du journal Libération daté du 14 janvier 1995. Dix ans après la naissance des Restos du Cœur, le journaliste dresse un portrait de Marie Dumas « qui ne supporte pas l’injustice sociale » et se retrouve comme présidente « héritière morale d’un clown généreux [Coluche] et cantinière d’un demi-million de repas chaque jour ».