culture

Atelier Michel de Certeau

Depuis plusieurs années, Jean-François Petit, assomptionniste et professeur à l’institut catholique, nous propose un atelier autour des « Fondamentaux de la Foi », d’abord à partir des recherches de Michel Foucauld, notamment sur les origines du christianisme, puis en 2015 autour de Michel de Certeau, jésuite et philosophe, disparu prématurément en 1986, laissant ouvert un champ de recherches considérable, orienté sur la quête de sens de notre monde. En ce début d’année, il reprend cet atelier, et nous présente ce matin 15 propositions ou pistes de travail pour une « désignation du présent ».

Atelier Michel de Certeau

La subversion du langage selon Michel de Certeau

« Ce qui intéresse de Certeau, c’est de démythifier une objectivité souvent fondée sur un vide. Face à ce vide, il faudrait que nous acceptions de nous désencombrer pour aller vers l’essentiel ».
Compte-rendu de notre atelier sur les Fondamentaux de la foi, avec Jean-François Petit (8 mars 2015)

Fondamentaux de la foi

Il est intéressé par les questions de méthode, de fond, peut-être moins que la qualité des analyses historiques. De Certeau interroge : Qu’en est–il de l’histoire de la raison, alors que Foucault montre les discontinuités de la raison, « les altérations de l’ordre constitutif de la culture ». « Une vérité est-elle encore possible ? » interroge de Certeau lisant Foucault.

Une leçon de tolérance

Une leçon de tolérance

Effectuant des recherches historiques dans le cadre d’un travail universitaire sur les représentations occidentales de l’homorotisme en terre d’Islam à travers les récits de voyage du XVIe au XIXe siècle, j’ai…