évêques

MARÉCHAL NOUS VOILÀ…

« C’est peut-être ce qu’ont pensé au fond de leur sacristie quelques épiscopes, non en écho au chant qui faisait fureur sous l’Occupation allemande mais en référence à la nièce de la candidate du Front National arrivée deuxième le 23 avril dernier ».
La chronique d’Alain Cabantous

Un pas en avant, deux pas en arrière

« Les gens d’Église apprécient-ils le tango ? À ce jour, je ne connais pas la position officielle du Magistère sur ce point sauf à savoir que François, en bon Argentin, a avoué “l’adorer”. Si bien qu’à l’occasion de son anniversaire en décembre dernier, au terme de son audience du mercredi, des centaines de couples se mirent à danser le tango devant la place Saint-Pierre. Aux antipodes des condamnations qui accueillirent son déferlement en Europe occidentale au début du XXe siècle ».
La chronique d’Alain Cabantous