famille

« L’atelier familles » au service des familles diverses

Le synode sur la famille est déjà loin, suivi par l’exhortation « La Joie de l’amour » ou « Amoris laetitia » du Pape François. Mais l’atelier reprend son travail : quelles orientations prendre désormais ? Quels axes d’action ? Quel nom ?
Robert Picard, membre de l’atelier, a fait un état des lieux « post-synode » que nous vous communiquons. Il s’appuie sur de nombreux documents, à commencer par celui du cardinal Kasper.

Renouveler nos pratiques

A l’approche de l’ouverture de la deuxième phase du Synode sur la famille, notre discernement de la parole de Dieu nous invite à renouveler nos pratiques vis-à-vis des familles au sein de notre communauté.
Un document du centre Pastoral Halles-Beaubourg

Lettre au cardinal André Vingt-Trois

Lors de l’assemblée des équipes synodales du diocèse, le Cardinal André Vingt-Trois a déclaré que « La mission de l’Église est de tenir la main des gens et de les aider à marcher ». Notre Atelier « Synode sur la famille » vient de lui adresser une lettre pour le remercier de ses propos bienveillants. Et aussi pour lui poser une question : « Comment manifester envers tous une pastorale de miséricorde si les règles demeurent et si la doctrine reste immuable ? »

Ouverture ou blocage ? Un nouveau texte du théologien I. Berten

Ouvertures ou blocages ? Quels mots décriront les travaux de la deuxième partie du Synode sur la famille qui se déroulera en octobre prochain ? Le théologien belge Ignace Berten – que nous avions invité à Saint-Merry le 19 mai – en précise les enjeux dans un nouveau texte intitulé : « Synode sur la famille : ouvertures ou blocages ? ».
L’accès des divorcés-remariés à l’eucharistie et les unions homosexuelles continuent à alimenter le débat depuis le synode d’octobre dernier. Ignace Berten pense qu’il sera impossible de prôner la miséricorde sans changer de doctrine…

« Chantons un nouveau chant d’amour »

« Chantons un nouveau chant d’amour »

Nous venons d’entendre le récit de la rencontre entre Pierre et le centurion Corneille…
Dieu est impartial… Il accueille quiconque…
Nul ne peut refuser le baptême à autrui car l’Esprit Saint ne se réserve à personne…
« Qui suis-je pour juger ? » dit aujourd’hui le pape François !
C’est dans ce respect de chacune et de chacun que – de décembre 2014 à mars 2015 – nous avons recueilli des témoignages sur les situations familiales très différentes, vécues au sein de notre communauté.
Ecoutez, ils constituent déjà quelques strophes d’un “nouveau chant d’amour“ :

Synode sur la famille. Où en sommes-nous ?

Le pape nous donne la parole, il faut la prendre. Il ne s’agit pas tellement des résultats immédiats du synode que de la suite. Il préconise, qu’en plus des réponses collectives des paroisses et des communautés, il y ait de nombreuses réponses individuelles.

« Mes yeux ont vu ton salut »

Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu :
il partit vers un pays
qu’il devait recevoir en héritage,
et il partit sans savoir où il allait.
Grâce à la foi, Sara, elle aussi, malgré son âge,
fut rendue capable d’être à l’origine d’une descendance

Le synode continue… avec vous !

Afin d’analyser les propositions du Synode sur la famille, nous vous proposons de participer à l’Atelier “Synode”. Nos échanges, à un rythme mensuel, permettront d’élaborer une parole du Centre Pastoral…

Synode sur la famille. Le bilan du Pape

En conclusion du Synode extraordinaire sur la famille, sans rien cacher des difficultés vécues durant ces deux semaines de débats, le Pape François a tiré un bilan positif de cette expérience synodale, vécue dans une liberté de parole inédite.

Synode sur la famille. Mode d’emploi

Du 5 au 19 octobre, un synode extraordinaire des évêques abordera le thème des « Défis pastoraux sur la famille dans le contexte de la nouvelle évangélisation ».
Michel Bourdeau nous rappelle les enjeux pour toute l’Église et… pour notre communauté