foi

La porte et le seuil

En écho à l’article de Jean Deuzèmes sur la porte dans l’œuvre de Christian Boltanski que nous avons publié le 2 mai dernier, Marguerite Champeaux-Rousselot nous propose cette réflexion

Où est-Il donc passé ?

Un Dieu « anti-pandémique », un Dieu « post-pandémique » ou un Dieu « dans la pandémie » ?
Ce qui est en jeu dans la crise actuelle n’est — ni plus ni moins — que notre image de Dieu : qui est le dieu sur lequel se fonde ma foi ?
La réflexion de Michael P. Moore, franciscain et théologien résidant en Argentine

À Dieu, Sabine

Sabine Morin-Piollet nous a quittés le 2 mai. Une célébration à sa mémoire a eu lieu à Saint-Merry le jeudi 7 mai en petit comité, avec la possibilité pour les absents de suivre…

Pâques en pandémie

« Chaque jour est le premier jour de la Pâque, où Jésus s’unit aux innombrables martyrs et témoins de la vie, il se fait proche de vous et vous dit : “N’ayez pas peur” ».
Une méditation du théologien basque José Arregi

Les églises vides : un signe et un défi

« En temps de catastrophes, je ne vois pas Dieu comme un metteur en scène de mauvaise humeur, assis confortablement dans les coulisses des événements de notre monde.
Quant aux églises vides, ne seraient-elles pas le signe de ce qui advient déjà dans de nombreux pays et qui risque de se généraliser si nous ne poursuivons pas le mouvement de réforme entrepris par le pape François ? »
L’analyse de Tomáš Halík, théologien et philosophe tchèque, qui a été conseiller du président Vaclav Havel.

Que je retrouve la vue

Que je retrouve la vue

Confiance, lève-toi ; il t’appelle. Dimanche 28 octobre 2018 PREMIÈRE LECTURE (Jr 31, 7-9) « L’aveugle et le boiteux, je les fais revenir » PSAUME (Ps 125 (126), 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6) Quelles merveilles le Seigneur fit pour…

A qui irions-nous ?

A qui irions-nous ?

… personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. Dimanche 26 août 2018 PREMIÈRE LECTURE (Jos 24, 1-2a.15-17.18b) « Nous voulons servir le Seigneur,…

Baptisez-les

Baptisez-les

Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Dimanche 27 mai 2018 Sainte Trinité PREMIÈRE LECTURE (Dt 4, 32-34.39-40) « C’est le Seigneur qui…

Le Crucifié est ressuscité

Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié.     Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit. Samedi 15 avril et dimanche…

Le pardon et la promesse

« Si le pardon permet de délier les nœuds du passé, c’est la promesse qui permet de relier les efforts pour préparer l’avenir ».
Un article de Jacques Denantes

Paradis

Je viens d’enterrer ma mère. Ce que son départ fait naître en moi est encore indicible. Elle avait quatre-vingt dix-neuf ans. Elle est partie sans souffrance, dans la paix. Malgré…

Centre pastoral Halles-Beaubourg. Cap 2025

« Dès sa création en 1975, le Centre Pastoral Halles-Beaubourg (CPHB) à Saint-Merry s’est appuyé sur quatre piliers pour développer et vivre l’Évangile dans la ville : l’accueil, la solidarité, l’art et la liturgie. Son premier défi, la créativité.
Mais, dans le même temps, les changements dans le monde ont été vertigineux et se sont succédés à un rythme de plus en plus accéléré dans tous les domaines ».
Comment, dans ce contexte nouveau, être témoins de l’évangile ?
Voici la version brève du Texte d’orientation qui nourrira le débat lors de la prochaine Assemblée Générale du Cphb, le 8 novembre

L’arrivée de la jeune génération

L’arrivée de la jeune génération

Dimanche dernier, fête de la Pentecôte, tous les participants à la célébration ont fait le même constat : il y avait beaucoup de jeunes dans notre assemblée. Ce constat confirme ce que nous voyons depuis plusieurs mois : à Saint-Merry, il y a de plus en plus de jeunes qui participent à nos eucharisties. Un signe pour une communauté qui met au cœur de sa foi l’accueil de la nouveauté.
De Daniel Duigou

Travaux de printemps

Comment adapter notre organisation et notre « gouvernance » ? Il s’agit d’un des axes de réflexion décidés en octobre dernier lors de l’Assemblée du Centre Pastoral Halles-Beaubourg. Le sujet a été débattu au cours de trois réunions de l’équipe pastorale élargie. Voici quelques éléments qui en ressortent.
Par Jacques Debouverie

Ré-enchanter la vie ?

Crise, guerres, attentats terroristes, nouvelles pauvretés… Ce n’est plus le temps des grandes promesses, mais de la désillusion.
Face à l’impuissance de la politique, faut-il réenchanter la vie ?
Nous en parlerons à Saint-Merry le 14 avril à 20 heures